Fin d'année difficile dans le secteur privé

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur privé s'est contractée pour le deuxième mois consécutif en décembre en France et à un rythme encore plus fort qu'en novembre sous l'impact d'une baisse des nouvelles commandes qui reflète un grand attentisme des acteurs économiques en cette fin d'année

Partager

Selon les premières estimations publiées lundi par Markit, l'indice PMI composite, qui combine l'industrie et les services, s'est inscrit à 47,0 contre 48,0 novembre après être repassé le mois dernier sous la barre des 50, qui sépare croissance et contraction de l'activité.

L'indice des services a reculé à un plus bas de six mois à 47,4 contre 48,0 un mois plus tôt, alors que le consensus des économistes tablait sur 49,0.

La contraction s'est de même accentuée dans le secteur manufacturier, l'indice correspondant reculant à un plus bas de sept mois à 47,1, là où les économistes anticipaient 49,1.

Il était ressorti à 48,4 en novembre et s'établit sous le seuil de 50 depuis août 2011 avec un point bas atteint en septembre 2012 à 42,7.

Ces données "dressent un tableau inquiétant de l'économie française en cette fin d'année 2013", a commenté Andrew Harker, économiste de Markit.

"Après le retour à la contraction observé en novembre, la baisse de l'activité s'accélère en décembre, tendance résultant d'un recul des nouvelles affaires que les répondants attribuent à la réticence de leurs clients à engager de nouvelles dépenses", ajoute-t-il.

"Une moins grande frilosité des clients s'avère donc essentielle pour éviter un nouveau recul prolongé de l'activité des entreprises du secteur privé français en 2014."

La baisse des nouvelles commandes reste "modérée" dans les services mais affiche son plus fort taux depuis avril dans le secteur manufacturier. Parallèlement, les entreprises signalent un repli des ventes à l'export pour le deuxième mois consécutif en décembre.

En conséquence, l'emploi recule de nouveau dans le secteur privé français ce mois-ci, le taux de réduction des effectifs étant "élevé" dans l'industrie manufacturière comme dans les services.

La reprise de l'économie française amorcée au printemps a marqué un coup d'arrêt au troisième trimestre, au cours duquel le PIB a reculé de 0,1% par rapport aux trois mois précédent.

La Banque de France a indiqué la semaine passée que, sur la base de ses propres enquêtes, elle anticipait un rebond de 0,5% au 4e trimestre. De nombreux économistes tablent sur un rebond beaucoup moins fort, autour de 0,1%.

Yann Le Guernigou

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

BANQUE DE FRANCE

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS