Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Filière poulet export : la France obtient 15 millions d'euros d'aides européennes

, , ,

Publié le

La France va dégager 15 millions d'euros d'aides européennes afin d'aider la filière "poulet export" à gérer la fin de subventions européennes, a annoncé vendredi le ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll.

Filière poulet export : la France obtient 15 millions d'euros d'aides européennes © D.R.

Le ministre de l'Agricultre a fait savoir ce vendredi 22 novembre que la France allait dégager 15 millions d'euros d'aides européennes afin d'aider la filière "poulet export" à gérer la fin de subventions européennes. Stéphane Le Foll a précisé qu'il avait reçu l'aval du commissaire européen à l'Agriculture, Dacian Ciolos, avec lequel il venait de s'entretenir à la tête d'une délégation de représentants de la filière et des groupes volaillers bretons Doux et Tilly-Sabco.

Une enveloppe débloquée en 2014

Ces 15 millions, qui seront débloqués au titre d'aides à la qualité sur l'enveloppe française de la politique agricole commune (PAC), s'ajouteront à une aide nationale de 4 millions déja annoncée par le gouvernement français pour la filière. Contrairement aux "restitutions" (les subventions à l'export d'un montant d'environ 55 millions d'euros par an destinés aux industriels), ces fonds seront accordés aux éleveurs qui pourront ainsi leur vendre moins cher leurs volailles.

Cette aide "pour soutenir la filière dans une démarche de relance de sa compétitivité" ne pourra toutefois être dégagée qu'en 2014, a précisé le commissaire européen.

La création du "fonds de stabiliasation" validé par Bruxelles

Pour soutenir la filière en difficulté, la Commission a aussi donné son feu vert à la mise en place par la France dès 2014 d'un "fonds de stabilisation", abondé en partie par des aides au développement rural, "pour lisser les effets de la volatilité monétaire entre dollar, euro et réal brésilien", a ajouté Stéphane Le Foll.

Un dispositif de soutien est réclamé à corps et à cris par Tilly-Sabco sous la menace de mettre la clé sous la porte en détruisant plus de 300 emplois. Au total en Bretagne, la filière du poulet export, principalement à destination du Moyen-Orient, représenterait environ 4 000 emplois. Doux et Tilly-Sabco étaient les derniers bénéficiaires des subventions européennes à l'export, dont la suppression avait été actée dès 2005 et confirmée en 2008.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle