Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Figure atypique du patronat marocain, Jamal Belahrach nommé DRH de l'OCP

,

Publié le , mis à jour le 16/03/2016 À 18H00

Jamal Belahrach, jusque là patron de Manpower pour le Maghreb, passe à l'Office chérifien des phosphates (OCP) au rang de DGA.  Ce membre atypique du patronat marocain s'est activé au sein de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) pour tenter de faire promouvoir l'émergence d'un nouveau modèle social marocain.

Figure atypique du patronat marocain, Jamal Belahrach nommé DRH de l'OCP
Jamal Belahrach
© belahrach.com

 

 

[MAJ 15 mars: L'OCP a officiellement indiqué dans un communiqué que Jamal Belahrach intégrait le groupe à compter du 14 mars, en tant que directeur général adjoint en charge du pôle capital humain, communication et RSE (responsabilité sociale des entreprises).]

 

Jamal Belahrach va rejoindre l'OCP, l'Office chérifien des phosphates (OCP). Selon les informations parues dans la presse marocaine, il  sera en charge de la communication et des ressources humaines, un poste taillé sur mesure.

Celui qui dirigeait Manpower Maghreb jusque-là, est une figure atypique du patronat marocain. Ancien président de la commission emploi et relations sociales à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), il a tenté de faire évoluer le modèle social marocain dans une approche sans concession des difficultés de l'économie marocaine à tous les niveaux  : patronat, syndicats, État. A commencer par le sujet majeur de l'éducation. Il s'exprime aussi de temps à autre sur ces sujets sur son blog 

En juin 2015, Jamal Belahrach, a notamment détaillé à L'Usine Nouvelle son concept de "flexibilité responsable" présenté dans un rapport publié par le patronat marocain.

Sa connaissance des enjeux en matière d'emploi sera d'un précieux atout pour la gestion des talents à l’OCP, un des employeurs les plus en vue du royaume.

Jamal Belahrach avait quitté le Maroc à l’âge de 8 ans pour s’installer avec ses parents en France. Il y a vécu jusqu’en 1997, avant de revenir en Afrique du nord. Ce franco-marocain est diplômé de l’Université de Saint-Denis. Il a effectué le programme top-Management de l’INSEAD de Fontainebleau et le programme de Management Général Avancé d’HEC executive de Jouy en Josas.

En 2010, dans un livre "Envie de Maroc", il a relaté son expérience de binational.

Jamal Belharach arrive à  l'OCP alors que le grand plan de transformation depuis près de dix ans impulsé par son désormais patron, Mostafa Terrab se poursuit. Avec des investissements tous azimuts et un développement industriel de plus en plus marqué vers l'aval à savoir l'industrie des engrais. 

Dernier projet en date de l'Office, l'inauguration au début du mois d'un complexe intégré de fabrication d'engrais "Africa fertilizer complex" ou encore ce projet d'investissement pour sa filiale Phosboucrâa située au Sahara occidental près de Laâyoune.

N.D. et POR

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

17/02/2016 - 15h05 -

premièrement merci de noter que notre Sahara est MAROCAIN
deuxièmement merci de noter que notre Sahara est MAROCAIN
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle