Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Figeac-Aero va investir 20 millions d’euros par an

Olivier James , ,

Publié le

Le sous-traitant aéronautique Figeac-Aero a connu une croissance annuelle à deux chiffres ces dix dernières années. Il s’apprête à ouvrir au printemps une nouvelle usine près de Saint-Nazaire.

Figeac-Aero va investir 20 millions d’euros par an

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le secteur du numérique n’a pas l’apanage des taux de croissance à deux chiffres. L’aéronautique le prouve et en particulier Figeac-Aero. Créée en 1989 par Jean-Claude Maillard, ce sous-traitant de l’aéronautique basé à Figeac (Lot), connait une croissance annuelle de son chiffre d’affaires de près de 25%. Il vient de publier un chiffre d’affaires de 137 millions d’euros en 2013, contre 29 millions d’euros dix ans plus tôt. Son PDG affiche clairement ses ambitions : "Nous allons multiplier par deux notre chiffre d’affaires d’ici le début de l’année 2018", affirme Jean-Claude Maillard.

Comment expliquer un tel niveau de croissance pour une entreprise qui dépasse maintenant les 1 300 salariés ? "Nous investissons depuis toujours dans des machines de haute-technologie, résume Jean-Claude Maillard. Nous avions des moyens limités au début mais nous avons impulsé dès 1995 une stratégie d’investissements importants". Ces trois dernières années, Figeac-Aero a procédé à des investissements annuels moyens de 20 millions d’euros : 18,8 millions d’euros en 2011, 25,5 millions d’euros en 2012 et 23,9 millions d’euros en 2013. "Nous allons maintenir une moyenne de 20 millions d’euros par an pour les prochaines années", précise Jean-Claude Maillard.

Une nouvelle usine en Loire-Atlantique

Prochain investissement de taille : une usine flambant neuve à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), dédiée aux planchers de l’Airbus A350 qui devrait entrer en service au courant du mois de mai. Montant de l’investissement : environ 5 millions d’euros pour un atelier qui pourrait faire à terme 5 000 mètres carrés. "Nous procédons à 40 créations nettes d’emplois et nous devrions à terme embaucher 80 personnes", assure Jean-Claude Maillard. Le site historique de Figeac bénéficie lui aussi de plusieurs investissements dans les prochains mois : dans des nouvelles machines d’usinage et en 2015 dans une nouvelle ligne de traitement de surface.

Figeac-Aero est spécialisée dans les pièces métalliques de structure, les sous-ensembles et les pièces de moteurs. L’entreprise compte parmi ses clients les plus grands noms du secteur : Airbus, Dassault, Bombardier, Embraer, Safran… Le groupe possède aujourd’hui 4 sites de production en France (Figeac, Méaulte, Brive et Decazeville) et un en Tunisie. Son patron envisage également d’installer une base industrielle au Mexique.

Olivier James

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle