Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Figeac Aero décroche un méga contrat avec le brésilien Embraer

Olivier James ,

Publié le

L’équipementier aéronautique Figeac Aéro signe un contrat de 230 millions de dollars avec le brésilien Embraer. De quoi conforter le groupe dans ses objectifs ambitieux.


Figeac atelier précision niveau 1 - Crédits Figeac 

Figeac Aero enchaîne les grands contrats. Cinq mois après l’annonce du méga contrat avec Snecma de 500 millions d’euros concernant le moteur Leap, l’équipementier aéronautique récidive. Cette fois, c’est avec le brésilien Embraer, qui compte parmi ses clients de longue date : Figeac Aero signe un contrat de 230 millions de dollars dans le cadre du programme E-Jets E2, la nouvelle génération de la famille E-Jets d’avions commerciaux pouvant embarquer de 70 à 130 passagers.

De l'activité pour le site historique

Dans le détail, la société lotoise fournira des "spars" de grande dimension (autrement dit des longerons, ces poutres à l’intérieur des ailes) en titane, supérieurs à 3 mètres, pour les versions E190-E2 / E195-E2. L’équipementier produira également des "tailcone" (pièce en formes de cône située sous l’aileron horizontal) en aluminium, pour toutes les versions E175-E2 / E190-E2 / E195-E2. Les trois différentes versions de cet appareil devraient entrer en service en 2018 (E190-E2), en 2019 (E195-E2) et en 2020 (E175-E2).

Ces pièces valorisent le cœur de métier de l’entreprise, la production de pièces de structure en alliages légers et en métaux durs. "Ce contrat fournira directement de l’activité au site historique de Figeac", explique le porte-parole de Figeac Aero. Il permet aussi de se rapprocher de l’objectif ambitieux affiché depuis quelques mois par son patron, Jean-Claude Maillard : atteindre un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros pour l’exercice 2017/2018. A ce jour, le carnet de commandes de l’équipementier atteint 3,7 milliards d’euros.

Olivier James

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle