Figeac Aéro, Areva, Vinci… Huit nouvelles vitrines pour l’industrie du futur

Christophe Sirugue, le secrétaire d’Etat chargé de l’industrie, a remis le label « Vitrine de l’industrie du futur » à huit projets industriels lors du salon « Convergence pour l’industrie du futur » à Paris Nord Villepinte, mardi 6 décembre.

Partager

Figeac Aéro, Areva, Vinci… Huit nouvelles vitrines pour l’industrie du futur

La famille des vitrines de l’industrie du futur continue de s’agrandir. Le secrétaire d’Etat chargé de l’industrie, Christophe Sirugue, est venu mardi 6 décembre sur le salon "Convergence pour l’industrie du futur" à Paris Nord Villepinte pour remettre le label à huit nouvelles entreprises. Avec 20 vitrines, l’Alliance pour l’Industrie du futur surpasse l’objectif de 15 vitrines nommées avant fin 2016, fixé par Emmanuel Macron il y a un an.

A LIRE AUSSI

Parmi les lauréats, on retrouve un industriel qui devait faire partie des premières vitrines avant d’abandonner la démarche : Areva, pour ses sites d’Équeurdreville-Hainneville (Manche) et de Lyon (Rhône) qui utilisent tous deux de nombreuses installations de réalité virtuelle.

Autre entreprise à avoir deux vitrines : Safran. Après Villaroche, c’est autour de son Safran Helicopters Engines de Bordes d’obtenir le label grâce à sa nouvelle ligne de pales d’hélicoptères automatisée. Le sous-traitant aéronautique Figeac Aero a été distingué sa nouvelle installation inaugurée en octobre sur son site historique de Figeac. Elle comprend une ligne de 12 machines d’usinage automatisées et un parc de 5 robots. Un schéma industriel inspiré de l’automobile. Le secteur aéronautique est ainsi bien représenté avec cinq vitrines sur 20.

Une start-up, deux PME

Après XYT, une seconde start-up a été récompensée : Sunna design à Blanquefort (Gironde). Ce spécialiste des lampadaires led solaires a inauguré son usine munie de nombreux outils de réalité augmentée en juillet.

Deux PME ont été labellisées : l’entreprise Savréso, qui a transformé son business model en proposant de facturer l’usage de ces chariots plutôt que le chariot lui-même, et l’ingénieriste Gebo Cermex à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée).

Le secteur du BTP fait son apparition parmi les vitrines avec Vinci à Nanterre pour son projet Primmea qui réduit les coûts de construction en décomposant les bâtiments en modules préassemblés dans des usines mobiles près du chantier.

L’Alliance pour l’industrie du futur devrait continuer son processus de labellisation. Le but est de diffuser les bonnes pratiques en montrant « tous les scenarios possibles de l’industrie du futur », précise Phillipe Darmayan, président de l’Alliance.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
A LIRE AUSSI
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS