Fiat veut obtenir le « statut de crise »

Partager

L'italien Fiat a entamé la procédure d'obtention du « statut de crise » pour sa branche Fiat Auto et ses filiales Comau (robotique) et Magneti Marelli (composants électriques).

Cette démarche est essentielle pour le programme de compression de personnel. Le groupe veut en effet supprimer 8 100 emplois supplémentaires dans le cadre de son plan de réduction des coûts. Mais il a besoin de bénéficier du « statut de crise » défini par l'Etat pour mettre en place un programme de chômage de longue durée (sur un an) dans les trois sociétés concernées.

Catherine MOAL

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS