Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Fiat soupçonné d'avoir falsifié ses chiffres de ventes aux USA

Astrid Gouzik , , ,

Publié le

Une plainte a été déposée contre le groupe Fiat Chrysler par deux concessionnaires américaines. Ils accusent le constructeur de les avoir incités à truquer les chiffres des ventes mensuels.

 

 

Deux concessionnaires de la banlieue de Chicago auraient déposé contre Fiat Chrysler Automobiles une plainte pour racket. Selon l'information, publiée le mercredi 13 janvier, par Automotive News, le groupe automobile aurait offert de grosses sommes d'argent à ses concessionnaires pour qu'ils gonflent artificiellement leurs ventes en fin de mois.

L'astuce : le dernier jour du mois, ils enregistraient comme vendus des véhicules qui ne l'étaient pas en réalité. Ils étaient donc pris en compte dans les chiffres du mois, et le jour ouvrable suivant, ils annulaient la vente avant que la garantie constructeur ne débute.

La plainte avance ainsi que Fiat Chrysler a "manigancé" avec certains concessionnaires pour grossir ses ventes mensuelles. Le groupe a annoncé récemment un 69ème mois consécutif de hausse de ses immatriculations. Le 6 janvier, il a fait état d'une année record en 2015 et d'une hausse de 12,6% en décembre.

Suite aux informations révélées par Automotive news, le titre de Fiat Chrysler Automobiles a fortement chuté à Milan et à New York. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle