Fiat, PSA, Schneider, NEC CI... Toute l'actualité du 28/05/02

Partager

Les patrons n'en ont pas fini avec Nicole Notat. L'ex-secrétaire générale de la CFDT a en effet l'intention de créer une agence européenne d'évaluation sociale des entreprises. Or, les pratiques sociales et environnementales sont de plus en plus prises en compte dans l'évaluation des sociétés cotées en Bourse, affirme La Tribune. En France, l'Arese (Agence de rating social et environnemental sur les entreprises) est le principal acteur du domaine.

Les banques italiennes à la rescousse de Fiat. Les principales banques créancières de Fiat s'apprêtent à donner leur feu vert à une restructuration de la dette du constructeur automobile en difficulté, annoncent Les Echos. L'endettement financier brut de Fiat atteint 35, 5 milliards d'euros.

Pour le Financial Times, la crise de Fiat est telle qu'elle pourrait aboutir à l'éclatement du conglomérat. Le principal problème de Fiat, c'est Fiat Auto, souligne le FT. Fiat, qui a déjà cédé 20% du capital de Fiat Auto à General Motors, a une option jusqu'en 2004 pour vendre le reste. La direction du groupe affirme qu'il n'en est aujourd'hui pas question.

PSA s'intéresse au coréen Ssangyong Motor, affirment Les Echos. Des responsables du constructeur automobile français ont visité la semaine dernière plusieurs usines du coréen, un spécialiste du véhicule tout-terrain, qui croule sous les dettes. Ssangyong a une capacité de production de 200.000 véhicules par an.

Schneider devra s'être séparé de Legrand avant le 1er février 2003. C'est la date limite imposée par la Commission européenne, qui s'est opposée à la fusion entre les deux groupes, indiquent Les Echos, citant les propos du P-DG de Schneider devant l'assemblée générale des actionnaires.

Celio veut réaliser au moins un tiers de ses ventes à l'étranger d'ici 5 ans. La chaîne de vêtements pour hommes- 300 millions d'euros de chiffre d'affaires- revendique la première place en France (7% du marché), et entend désormais miser sur l'international (qui représente aujourd'hui 20% de ses ventes). 15 succursales et 30 magasins franchisés doivent ouvrir cette année, indique La Tribune.

NEC CI, filiale de NEC et Bull (5%) qui fabrique des micro-ordinateurs et des serveurs, veut vendes ses usines en Ecosse et en Malaisie, mais compte garder son site d'Angers, précisent Les Echos.

Sachez enfin que le luxe reprend espoir. Après une année 2001 mauvaise (aggravée par les attentats du 11 septembre), LVMH, Gucci et Hermès ont annoncé un premier trimestre 2002 en croissance. Des résultats encourageants qui permettent aux industriels du luxe de maintenir leurs objectifs pour 2002. C'est dans La Tribune.

A demain !

Thierry LUCAS

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS