Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Fiat Chrysler rappelle 862 520 véhicules non conformes aux normes de pollution

, , ,

Publié le , mis à jour le 13/03/2019 À 17H59

Environmental Protection Agency (EPA), l'agence américaine de protection de l'environnement, annonce le rappel de plus de 800 000 voitures par le groupe Fiat Chrysler Automobiles. Elles ont été jugées non conformes aux normes de pollution américaines. 

Fiat Chrysler rappelle 862 520 véhicules non conformes aux normes de pollution
Fiat Chrysler Automobiles (FCA) va rappeler aux Etats-Unis 862.520 véhicules à essence non conformes aux normes américaines de pollution, a annoncé mercredi l'Environmental Protection Agency (EPA), l'agence américaine de protection de l'environnement. /Photo d'archives/REUTERS/Massimo Pinca
© Massimo Pinca

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) va rappeler aux Etats-Unis 862.520 véhicules à essence non conformes aux normes américaines de pollution, a annoncé mercredi 13 mars 2019, l'Environmental Protection Agency (EPA), l'agence américaine de protection de l'environnement. Ce rappel fait suite à des enquêtes menées par l'EPA et des tests de FCA dans des conditions d'utilisation conformément à la réglementation américaine, a précisé l'agence, qui entend poursuivre ses investigations sur d'autres véhicules du constructeur italo-américain susceptibles de faire l'objet de rappels par la suite.

Le rappel porte sur les modèles Dodge Journeys 2011-2016, Chrysler 200s et Dodge Avengers 2011-2014, Dodge Calibers 2011-2012 et Jeep Compass/Patriots 2011-2016. L'annonce de l'EPA "n'a aucune incidence sur la sécurité. Elle n'implique pas non plus une amende", déclare Fiat Chrysler dans un communiqué.L'action Fiat Chrysler cotée à Wall Street reculait de 1,03% à 14,34 dollars vers 14h25 GMT et à la Bourse de Milan, elle abandonnait 0,84% au même moment.

Rappel au cours de l'année 2019

Les propriétaires d'une Fiat Chrysler peuvent continuer à utiliser leur véhicule, note le gouvernement. En raison du "grand nombre de véhicules concernés et de la nécessité de fournir des composants de remplacement - en particulier au convertisseur catalytique du véhicule - ce rappel sera mis en oeuvre par phases au cours de l'année 2019", a déclaré l'EPA.

Fiat Chrysler Automobiles a accepté en janvier de verser près de 800 millions de dollars (694 millions d'euros) pour régler un litige avec le département américain de la Justice et la Californie sur des soupçons de recours à un logiciel interdit de manipulation des émissions polluantes de ses véhicules diesel. Cette enquête avait été ouverte dans le cadre du "dieselgate", scandale qui a éclaté en septembre 2015 chez Volkswagen.

Avec Reuters, Claude Chendjou, Benoît Van Overstraeten et David Shepardson

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle