Le droit à polluer en Europe acheté par Fiat Chrysler à Tesla s'élèverait à 1,8 milliard d'euros

[ACTUALISÉ] Pour éviter une amende de l'Union Européenne, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) serait prêt à verser 1,8 milliard d'euros à Tesla. Le constructeur risque dans le cas contraire d'être épinglé pour non-respect de la réglementation sur les émissions polluantes. Il se serait donc entendu avec Tesla pour comptabiliser les voitures électriques de l'entreprise américaine dans son parc, a révélé le 3 mai le Financial Times.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le droit à polluer en Europe acheté par Fiat Chrysler à Tesla s'élèverait à 1,8 milliard d'euros
Plombé par les SUV Jeep, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) aurait accepté de payer 1,8 milliard d'euros à Tesla.

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) aurait accepté de payer 1,8 milliard d'euros à Tesla pour pouvoir comptabiliser dans son parc les voitures électriques du constructeur américain. FCA veut ainsi éviter de se voir infliger une amende de l'Union Européenne pour non-respect de la réglementation en matière d'émissions polluantes. En avril, une entente à plusieurs centaines de millions d'euros avait été d'abord rapportée par le Financial Times. Mais selon une nouvelle information publiée le 3 mai, FCA serait prêt à payer beaucoup plus : 1,8 milliard d'euros.

Cette mesure permettrait au groupe américano-italien de compenser les émissions de dioxyde de carbone de ses voitures avec celles des véhicules Tesla, en ramenant le chiffre moyen à un niveau autorisé. Le coût pour FCA serait tout de même important : le journal américain rapporte une baisse de 29% dans les bénéfices du constructeur automobile au 1er trimestre. L'argent serait en tout cas bienvenu pour Tesla puisque l'entreprise américaine ne cesse de chercher de nouveaux fonds.

Les constructeurs automobiles autorisés à regrouper leurs émissions

Selon la réglementation de l'UE, les constructeurs automobiles sont autorisés à regrouper leurs émissions en interne, ce qui signifie que Volkswagen peut compenser, par exemple, les émissions de Porsche et d'Audi par celles de Volkswagen, Seat et Skoda.

Plombé par les émissions des supercars Ferrari et des 4x4 Jeep, le constructeur italien a formé un "pool ouvert" avec Tesla le 25 février, ajoute l'article, citant une déclaration à la Commission européenne. Selon le Financial Times, FCA aurait encore besoin de cette entente en 2020 et dans une moindre mesure en 2021. L'entreprise prévoit en effet de déployer ses propres véhicules propres en 2021.

Tesla n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire. Fiat Chrysler n'a pas précisé le montant qu'il verserait, mais a indiqué qu'il "optimiserait les options de conformité proposées par la réglementation".

Avec Reuters (Kanishka Singh et Mekhla Rainapour à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacquyer pour le service français, édité par Eric Faye)

0 Commentaire

Le droit à polluer en Europe acheté par Fiat Chrysler à Tesla s'élèverait à 1,8 milliard d'euros

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS