Fiat a sous-évalué Chrysler de 5,1 milliards d'euros, selon le fisc italien

MILAN (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles (FCA) conteste un rapport préliminaire du fisc italien selon lequel le constructeur aurait sous-estimé de 5,1 milliards d'euros la valeur de ses activités aux Etats-Unis après le rachat de Chrysler par Fiat.
Partager
Fiat a sous-évalué Chrysler de 5,1 milliards d'euros, selon le fisc italien
Fiat Chrysler Automobiles (FCA) conteste un rapport préliminaire du fisc italien selon lequel le constructeur aurait sous-estimé de 5,1 milliards d'euros la valeur de ses activités aux Etats-Unis après le rachat de Chrysler par Fiat. /Photo prise le 30 octobre 2019/REUTERS/Arnd Wiegmann

L'audit mené sur des transactions remontant jusqu'à 2014 pourrait entraîner le paiement par Fiat d'un redressement de 1,3 milliard d'euros, a indiqué une source proche du dossier.

"Nous sommes fortement en désaccord avec ce rapport préliminaire", a déclaré un porte-parole de FCA. "Nous sommes convaincus de pouvoir défendre avec succès une réduction substantielle de cette évaluation."

Dans son rapport financier du troisième trimestre, FCA déclare que le fisc a remis en octobre dernier à l'entreprise le compte rendu final d'un audit qui, s'il venait à être confirmé lors d'une ultime évaluation, "pourrait entraîner un important ajustement fiscal lié à la fusion de Fiat SpA en FCA le 12 octobre 2014".

Le constructeur précise que la remise d'un rapport final d'audit donne lieu à l'ouverture d'une période de négociation de 60 jours qui prend fin avec la publication d'une ultime évaluation, attendue fin décembre.

Il "estime que sa position fiscale concernant la fusion est pleinement corroborée à la fois par les faits et par le droit fiscal applicable, et il défendra vigoureusement sa position".

Un porte-parole du fisc italien s'est refusé à tout commentaire.

Fiat a dit ne pas être en mesure pour l'heure de "prédire si un accord pourra être conclu ou, si aucun accord n'est conclu, l'issue d'une éventuelle procédure juridique. Nous sommes ainsi incapables d'évaluer de manière fiable la possibilité qu'une perte soit subie ou de donner une fourchette de perte".

Cette annonce intervient à un moment délicat pour FCA, qui boucle un projet de fusion avec PSA .

Le titre FCA coté à Milan perdait 0,52% en fin de matinée alors que l'indice européen du secteur de l'automobile prenait 0,11% au même moment.

(Silvia Aloisi; version française Jean Terzian et Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS