L'Usine Matières premières

Feu vert néo-calédonien à l'exportation de nickel vers la Chine

, , ,

Publié le

PARIS (Reuters) - Le gouvernement de Nouvelle-Calédonie a autorisé trois compagnies minières à exporter au total jusqu'à deux millions de tonnes annuelles de minerai de nickel vers la Chine, dans le cadre des efforts déployés pour soutenir ce secteur éprouvé par la chute des cours.

Feu vert néo-calédonien à l'exportation de nickel vers la Chine © Myrtille Delamarche

Les entreprises citées

Les nouvelles autorisations, après celles accordées en avril pour 700.000 tonnes, ont été décidées le 27 décembre et annoncées par le gouvernement sur son site internet. Elles sont valables pour des périodes de deux à trois ans et concernent des minerais de basse teneur en nickel.

Les trois sociétés sont la Société Le Nickel (SLN) du groupe Eramet, la Société des Mines de Tontouta (SMT) du Groupe Ballande et la Société Mai Kouaoua Mines (MKM). Pour la SMT et MKM, l'opérateur sera Glencore.

(Gus Trompiz, Dominique Rodriguez pour le service français, éduté par Matthieu Protard)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte