Feu vert de la FAA pour le nouveau système de batteries du Boeing 787

Le régulateur américain a donné son feu vert vendredi au nouveau système de batteries du Boeing 787 "Dreamliner", un pas décisif vers la reprise des vols commerciaux de cet avion ultrasophistiqué qui a été cloué au sol pendant plus de trois mois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Feu vert de la FAA pour le nouveau système de batteries du Boeing 787

L'Autorité fédérale de l'aviation civile (FAA) a annoncé avoir approuvé le plan détaillé des modifications à apporter à ces batteries, une décision qui permet à Boeing de publier un Bulletin service et de réaliser les réparations sur les 50 appareils détenus par des compagnies aériennes dans le monde.

"La semaine prochaine, la FAA va publier des instructions aux opérateurs sur les changements à faire sur les appareils et va publier au registre fédérale la directive définitive qui permettra la reprise d'activité des Boeing 787 "Dreamliner" avec les modifications des systèmes de batteries. La directive prendra effet dès publication", a déclaré l'agence fédérale.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"La FAA va exiger des compagnies aériennes ayant des 787 qu'elles installent des systèmes de confinement et de ventilation, pour les systèmes de batteries principales et auxiliaires, et qu'elles remplacent les batteries et leurs chargeurs par des composants modifiés."

Dès ce lundi 22 avril, les compagnie aériennes All Nippon Airways (ANA) et Japan Airlines (JAL) ont commencé à modifié les systèmes de batteries de leurs Dreamliner. ANA s'est attelé aux batteries de 5 de ses 17 appareils, dans 4 aéroports différents. 5 équipes de 10 personnes (dont des techniciens de Boeing) travaillent à ces modifications, a expliqué à l'AFP un porte-parole d'ANA. "Il faut compter environ une semaine de travail par avion pour changer les batteries et chargeurs ainsi que pour installer un caisson de confinement et faire d'autres modifications", a précisé le porte-parole.

JAL, de son côté, a commencé les modifications sur 2 de ses 7 Boeing 787.

(Reuters, par Alwyn Scott, Juliette Rouillon pour le service français)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS