Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Feu vert de l'Etat au PSE de Fenwal : 283 emplois supprimés

, ,

Publié le

Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) de la société Fenwal, filiale de l'allemand Fresenius, a été validé par l'Etat. 283 postes seront supprimés dans l'usine de poches de sang de La Châtre (Indre).

Feu vert de l'Etat au PSE de Fenwal : 283 emplois supprimés
Fenwal
© DR

La production de l'usine de Fenwal à Lacs, près de La Châtre (Indre), a été stoppée mardi 23 juin dans la matinée. Les salariés ont déclenché un mouvement de grève après l'annonce de la validation du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), qui prévoit la suppression de 283 postes sur 458.

L'espoir était mince pour les salariés de cette usine de poches de sang. Après un premier refus pour vice de forme, le PSE a été accepté le 22 juin par les services de l'Etat. Le collectif des salariés se dit trahi par le gouvernement, et en particulier par Michel Sapin, ministre des Finances, ancien député du département.

Arrêt de la production de poches de sang en France

Fenwal, filiale du groupe allemand de matériel médical Fresenius Kabi, avait annoncé en octobre 2014 l'arrêt de la production de poches de sang en France. Un premier plan social prévoyait la suppression de 338 emplois, mais la mobilisation des salariés, de l'Etat et des élus locaux a amené le conglomérat allemand à ramener ce nombre à 283, notamment grâce à un contrat de sous-traitance sur dix ans pour l'américain Cerus spécialisé dans les produits sanguins. Ce contrat est toujours en négociation, signale toutefois le collectif des salariés. "Aucun projet de réindustrialisation n'a été présenté", ajoute-t-il.

Renforcer le partenariat avec Cerus

De son côté, la direction annonce que les négociations avec Cerus devraient "aboutir rapidement à un accord finalisé afin de renforcer le partenariat pour au moins dix ans. Fenwal réinvestirait ainsi plusieurs millions d'euros à La Châtre", assure-t-elle.

Fresenius emploie 32 000 personnes dans le monde et réalise 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle