L'Usine Energie

Feu vert de Bruxelles au projet d'EPR construit par EDF au Royaume-Uni

, , , ,

Publié le , mis à jour le 08/10/2014 À 12H38

La Commission européenne a donné son feu vert au projet de centrale nucléaire de 19 milliards d'euros d'Hinkley Point en Grande-Bretagne, dont le maître d'oeuvre est EDF, ont déclaré deux sources.

Feu vert de Bruxelles au projet d'EPR construit par EDF au Royaume-Uni
REUTERS/Benoît Tessier

Soulagement pour EPR et Areva : le projet de centrale EPR en Grande-Bretagne a été validé par la Commission européenne. L'exécutif européen s'est réuni dans la matinée, ce 8 octobre,  pour statuer sur la décision du commissaire à la Concurrence Joaquin Almunia d'autoriser le chantier. "Oui, c'est passé, le vote est favorable mais a été très serré", a dit l'une des sources.

Un consortium emmené par EDF compte construire deux réacteurs EPR de 1.650 mégawatts conçus par Areva, qui produiront 7% environ des besoins en électricité de la Grande-Bretagne et qui seront en service pendant 60 ans.

Le projet est important pour le Royaume-Uni, qui veut renouveler 20% de son parc de réacteurs nucléaires dans la décennie à venir, comme pour la France, qui y voit l'occasion d'exporter ses technologies nucléaires. Des sources de l'UE avaient dit la semaine dernière que le projet Hinkley Point soulevait l'opposition d'un quart des commissaires européens.

Almunia doit annoncer la décision en conférence de presse à 10h30 GMT.

Avec Reuters (Foo Yun Chee et Barbara Lewis, Wilfrid Exbrayat, Yves Clarisse)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte