Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Feu vert au parc éolien du partenariat WindVision/EDF-EN dans les Ardennes

, , , ,

Publié le

Préparé depuis 2006 par WindVision, mais retardé par la complexité de procédures liées à la sécurité aérienne, l e projet éolien "Mont des 4 faux" porté par WindVision en partenariat avec EDF-EN va enfin se concrétiser dans le sud des Ardennes. Le ministre de la Défense a levé l'ultime obstacle à sa réalisation. Plus de 700 millions d'euros seront injectés dans ce qui sera le plus gros site éolien français (390 MW).

Feu vert au parc éolien du partenariat WindVision/EDF-EN dans les Ardennes

"Mont des 4 faux", le plus gros projet éolien français en termes de production électrique (390MW), devrait enfin pouvoir se concrétiser. Dans une lettre datant du 11 juillet, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a confirmé son accord pour une première tranche de travaux représentant plus de la moitié du projet. L'agenda proposé doit aboutir à la réalisation de la totalité du chantier en 2019-2020.

Les longues négociations entre la société belge WindVision, qui travaille sur ce projet depuis 2006, et les autorités militaires françaises ont abouti. L'ultime obstacle, le risque de perturbations du radar de la base aérienne 112 Reims-Champagne par les éoliennes, va être levé. Un système de radar-relais numérique destiné à neutraliser les interférences avec la navigation aérienne sera mis en place et financé, avec l'aide du ministère de la Défense, par le porteur de projet associé à EDF Energies Nouvelles. Les deux partenaires ont signé une alliance le 17 juillet pour unir leurs compétences et expertises.

"Mont des 4 faux" s'étendra sur 5000 hectares et aboutira à l'installation d'une cinquantaine d'aérogénérateurs d'une puissance de 7,5 MW par machine, soit l'équivalent de la consommation électrique de 280 000 foyers. Cet investissement estimé à 700 millions d'euros engendrera la création de 100 emplois directs pour assurer la maintenance sur une période d'exploitation de 20 ans et la présence de 300 personnnes durant trois ans de chantier. 1331 éoliennes, pour une puissance installée de 2917 MW, ont déjà été autorisées en Champagne Ardenne, ce qui fait de cette région l'un des leaders de l'éolien en France.

Pascal Remy

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle