Feu vert à la fusion Sony/BMG

,

Publié le


Les maisons de disques Sony et BMG, la filiale de l'allemand Bertelsmann vont pouvoir convoler en justes noces. La Commission européenne a en effet officiellement donné son approbation à la création d'un groupe commun « après avoir conclu qu'elle n'avait pas d'éléments assez importants pour s'opposer à l'accord ».
La Commission dit rester vigilante sur tous les mouvements qui interviennent dans ce secteur d'activité déjà très concentré et désormais dominé par quatre « majors » (Universal, SonyBMG, Warner et EMI).
Présenté par les deux intéressés comme le meilleur moyen d'échapper à la crise que subit le secteur, ce rapprochement devrait aboutir au regroupement des activités de contrats avec les artistes, d'enregistrement des chansons, de commercialisation des oeuvres et de vente des CD. Il pourrait également entraîner plusieurs centaines de suppressions de postes, les deux maisons attendant de cette fusion des synergies annuelles de près de 300 millions d'euros.


Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte