L'Usine Energie

Feu vert à la fusion Ioukos-Sibneft

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le feuilleton russe de l'été des démêlés juridico-politiques entre le Kremlin et les dirigeants des grands groupes pétroliers s'est achevé le 14 août par le feu vert du ministère russe anti-monopole à la fusion des groupes Ioukos et Sibneft, les numéros 2 et 5 de l'industrie pétrolière du pays. Le nouveau IoukosSibneft devancera nettement l'ancien leader russe Lukoil avec une production de 2,3 millions de barils par jour (contre 1,5 million pour son concurrent). Il se placera à la quatrième place mondiale derrière ExxonMobil, Royal Dutch Shell et BP (récemment allié au russe TNK), mais devant ChevronTexaco et Total.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte