L'Usine Energie

Fessenheim, promesse (presque) tenue

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Fessenheim, promesse (presque) tenue
En contrepartie de la prolongation du chantier de l’EPR, EDF devra fermer Fessenheim.
La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, vient de remettre sur le tapis la promesse numéro?41 du candidat Hollande. Ce célèbre engagement concerne la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) durant le quinquennat. Ségolène Royal a passé un deal avec EDF. En raison des retards sur le chantier de l’EPR de Flamanville (Manche), l’électricien a dû demander une prolongation de son permis de construire, initialement limité à 2017. Elle devrait courir sur une période de trois ans pour un démarrage effectif attendu fin 2018. « Autorisation accordée », dit la ministre… à condition qu’EDF engage la fermeture des deux réacteurs de Fessenheim avant l’été 2016 pour une mise à l’arrêt fin 2018 au plus tard. À la veille des[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte