L'Usine Energie

Fessenheim, la balle dans le camp d'EDF

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Après cinq ans de stop and go, EDF a désormais tous les éléments en mains pour fermer la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin). L’électricien attendait encore la levée de trois conditions pour initier la procédure. D’une part, EDF a obtenu l’autorisation de redémarrer le réacteur Paluel 2 après une mise à l’arrêt de plus de deux ans. D’autre part, un décret publié au « Journal officiel » prolonge de dix à treize ans le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville (Manche), dont la construction aurait dû se terminer fin 2017. Enfin, la Commission européenne ne s’est pas opposée à la procédure d’indemnisation négociée entre l’État et EDF pour la fermeture anticipée de son actif. EDF doit maintenant réunir son conseil[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte