Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Ferroviaire : Les fournisseurs montent dans le TGV Corée

Publié le

La plupart des fournisseurs habituels du TGV ont été invités en Corée du Sud. Certains ont déjà un partenaire coréen. Mais aucun ne mesure encore le bénéfice réel de ce contrat.

Fin du suspense? Après la signature, le 14 juin dernier à Séoul, du contrat entre GEC-Alsthom et la Korean High Speed Railway Construction Authority (KHSRCA) pour la fourniture du TGV Séoul-Pusan, les équipementiers ferroviaires français s'apprêtent à embarquer dans le train coréen. Un voyage différent des précédents, transfert de technologies et fabrication locale (50% du montant global du contrat de 12 milliards de francs) impliquant de gérer au mieux les relations avec leurs nouveaux partenaires coréens. La plupart des fournisseurs habituels du TGV ont été invités: Faiveley pour les portes, De Dietrich pour les remorques extrêmes, Sab Wabco pour le système de freinage, Compin pour les sièges, Valdunes pour les roues (voir tableau). La cohorte n'est cependant pas au complet. ANF Industrie, fournisseur habituel des remorques de première classe, n'a pas été consulté. D'autres voient leur rôle modifié. De Dietrich, co-contractant de la SNCF sur les programmes TGV européens, devrait être sous-traitant de GEC-Alsthom pour les remorques extrêmes des douze rames fabriquées en France. Une commande de 60 à 70millions de francs répartie sur 1996 et 1997.

Des entreprises bien placées

Au demeurant, les négociations entre GEC-Alsthom et ses fournisseurs continuent. Le contrat avec la KHSRCA stipule qu'elles doivent être conclues six mois après la signature du contrat, soit le 15décembre 1994. Valdunes, lui, est déjà fixé. La filiale d'Usinor fournira 4400roues à partir du début 1995 sous forme de bruts de forge traités, qui seront ensuite usinés en Corée.Mais les discussions avec Kia Steel n'ont pas encore débuté. Faiveley est à peu près assuré de la commande des portes et des pantographes, mais reste en compétition pour la climatisation avec Stone, fournisseur de l'AVE espagnol. "Tout devrait être bouclé durant l'été", assure Alain Bodel, P-DG de Faiveley. Certains équipementiers sont bien avancés dans leur recherche de partenaires coréens pour le transfert de technologie et la fabrication locale. Sab Wabco a déjà un licencié sur place avec lequel elle a conclu un accord pour le TGV. Fin mai, Faiveley a rencontré huit entreprises coréennes. Deux seront retenues, l'une pour la partie mécanique (portes et peut-être pantographes), l'autre pour la climatisation si Faiveley l'emporte. Dans le premier cas, "l'objectif est de créer une base pour développer d'autres activités en Corée: portes de métro, voitures de grandes lignes, pantographes", explique Alain Bodel. Compin, de son côté, va monter un joint-venture avec Dae Wan Kang Up, gros fabricant de sièges pour l'automobile (1,5milliard de francs de chiffre d'affaires, 2300personnes), qui en contrôlera 51%. Plutôt que de céder maintenant des licences, Compin a préféré renoncer à la majorité afin de garder la maîtrise de l'opération sur le plan technique. Pour le moment, les fournisseurs ont encore des difficultés à chiffrer les retombées. Alors, ils se bornent à des estimations: de trois à six mois de chiffre d'affaires annuel (s'il remporte la climatisation) pour Faiveley; soixante mille heures de travail pour Compin; plusieurs dizaines de millions de francs attendus par Sab Wabco. Mais ce n'est qu'avec le temps que les entreprises pourront mesurer le bénéfice réel du contrat coréen.









USINE NOUVELLE - N°2462 -

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle