Ferroviaire : La commission Mobilité 21 fait le tri

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La liste des projets recensés par le Schéma national des infrastructures de transport (Snit) ressemble à un inventaire à la Prévert, évalué à la modique somme de 245 milliards d'euros sur vingt-cinq ans. Un héritage de l'ancien gouvernement et du Grenelle de l'environnement, sans financement ou presque. Le nouveau ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a souhaité nommer une commission pour évaluer les projets indispensables, en sachant que les finances de l'État et des collectivités locales sont réduites à la portion congrue. Dévoilée le 17 octobre, la commission Mobilité 21, présidée par le député-maire de Caen, Philippe Duron et composée de dix membres dont six parlementaires de droite comme de gauche, a six mois pour définir les priorités. Quid des LGV et du canal Seine-Nord,[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte