Le nouveau patron de Ferrari vient de... STMicroelectronics

Ferrari s'est tourné vers le secteur technologique pour trouver un nouveau patron capable de soutenir sa stratégie d'électrification, avec la nomination ce 9 juin de Benedetto Vigna en provenance de STMicroelectronics.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le nouveau patron de Ferrari vient de... STMicroelectronics
Ferrari s'est tourné vers le secteur technologique pour trouver un nouveau patron capable de soutenir sa stratégie d'électrification, avec la nomination mercredi de Benedetto Vigna en provenance de STMicroelectronics. /Photo d'archives/REUTERS/Guglielmo Mangiapane.

Le constructeur italien de voitures de luxe a annoncé ce 9 juin que Benedetto Vigna, ancien président de la plus grande division du fabricant de puces, deviendrait son nouvel administrateur délégué. La nomination de l'homme de 52 ans, vient combler une vacance de six mois à la tête du constructeur de voitures de luxe, où l'ancien administrateur Louis Camilleri a démissionné en décembre pour des raisons personnelles après avoir occupé ce poste pendant près de deux ans et demi.

Le président John Elkann, descendant de la famille Agnelli qui contrôle le groupe italien par l'intermédiaire de sa société d'investissement Exor, a déclaré que la société était "ravie" d'accueillir Vigna comme nouvel administrateur délégué. "Sa profonde compréhension des technologies à l'origine de la plupart des changements dans notre industrie, ainsi que ses compétences avérées en matière d'innovation, de création d'entreprise et de leadership, renforceront davantage Ferrari et son histoire unique de passion et de performance, dans l'ère passionnante qui s'annonce", a-t-il déclaré dans un communiqué. Ferrari, qui propose déjà des modèles hybrides, a promis de lancer sa première voiture entièrement électrique en 2025.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Elkann, qui a dirigé la société par intérim depuis le départ de Camilleri, a dit en avril que le nouvel administrateur délégué de Ferrari devrait avoir "toutes les qualités requises, y compris, et c'est important, les capacités technologiques". Après avoir dirigé la division "Analogique, systèmes micro-électromécaniques et capteurs" de STMicroelectronics, Benedetto Vigna prendra ses fonctions chez Ferrari le 1er septembre, a indiqué la société dans un communiqué. Vigna, qui est également membre du comité exécutif de STMicroelectronics, quittera la société le 31 août, a indiqué le fabricant de puces franco-italien dans un communiqué séparé.

A la Bourse de Milan, l'action Ferrari reculait dans la matinée de 0,22%. A Paris, le titre STMicroelectronics progressait de 0,56% au même moment.

Avec Reuters (Giulio Piovaccari, version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS