Ferrari, prudent pour 2016, chahuté en Bourse

Les prévisions décevantes et une dette à 1,938 milliard d'euros ont fait plonger le titre Ferrari.

Partager

Ferrari a présenté ce mardi 2 février des prévisions financières prudentes pour 2016, la première année après son émancipation d'avec Fiat Chrysler Automobiles (FCA), ce qui lui a valu une chute de son cours de Bourse.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le constructeur automobile italien - indépendant depuis le début de l'année, Fiat Chrysler ayant distribué l'essentiel du capital à ses actionnaires - table pour cette année sur un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) ajusté de plus de 770 millions d'euros.

Cet objectif équivaut à une hausse de moins de 3% par rapport à l'Ebitda de 748 millions réalisé en 2015.

Le chiffre d'affaires devrait quant à lui à peine augmenter à 2,9 milliards d'euros contre 2,85 milliards.

A la Bourse de Milan, l'action Ferrari a fini en baisse de 9,59% à 33,00 euros, s'éloignant de son prix d'introduction de janvier à 43 euros. A New York, le titre chutait de 10,74% à 35,64 dollars à 17h43.

"Les chiffres du quatrième trimestre sont en ligne mais les prévisions 2016 sont super-prudentes" a commenté un trader.

Le consensus des estimations d'analystes donne pour 2016 un Ebitda d'environ 800 millions d'euros.

Ferrari, qui a livré 7 664 voitures l'an dernier et prévoit d'en écouler environ 7 900 cette année, a précisé que son endettement net devrait rester inférieur à 1,95 milliard d'euros cette année, contre 1,94 milliard fin 2015.

Avec Reuters (Agnieszka Flak et Danilo Masoni, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS