Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Fermeture annoncée pour la fin 2018 à l’usine Ricard de Bessan

, , ,

Publié le

Le site industriel de Bessan (Hérault) du groupe Pernod Ricard devrait fermer fin 2018. Le maire de la commune héraultaise l’a annoncé le 5 octobre par... Facebook. Centre d’élaboration aromatique, l’usine est aussi l’un des trois sites de production Ricard en France, et emploie une trentaine de salariés.

Fermeture annoncée pour la fin 2018 à l’usine Ricard de Bessan © Steffen Ramsaier - Flickr - CC

Le maire de Bessan (Hérault), Stéphane Pépin-Bonet, a publié le premier l’information sur son compte Facebook, le 5 octobre en fin de journée : "Deux directeurs de la société Ricard sortent à l’instant de mon bureau et m’ont annoncé la fermeture du site bessanais à l’horizon de la fin d’année 2018." Les salariés du site héraultais avaient été informés la veille. "C’était naturel pour moi d’en parler, justifie le maire à L’Usine nouvelle lundi 9 octobre. Le site industriel se trouve au centre de la commune, qui n’a que 5 000 habitants, depuis plus de soixante ans. Une page se tourne..." Contactée, la direction du site "ne souhaite pas communiquer" et le groupe Pernod Ricard n’a pu être joint ce lundi.

Paul Ricard avait acquis en 1959 "les Usines du Midi", un producteur de jus de fruits, et le site de Bessan fournira la célèbre boisson anisée à partir de 1965. Aujourd’hui, le site industriel, situé entre Béziers et Agde, emploie 33 salariés. Qualifié de "temple des arômes" par le groupe, c’est là où sont produits les extraits aromatiques utilisés pour produire le Ricard. C’est l’un des sites de conditionnement de Ricard et le site exclusif pour la boisson anisée sans alcool, Pacific.

Une rencontre devrait avoir lieu entre direction et salariés le 17 octobre. Pernod Ricard possède un autre site (Pernod) à Thuir dans les Pyrénées-Orientales et la société Ricard a trois sites de production : outre Bessan, Lormont, près de Bordeaux (Gironde) et Vendeville, près de Lille (Nord). "Les syndicats attendent cette réunion pour réagir", commente le maire, qui sera "attentif, dans un deuxième temps, à l’avenir du site industriel, placé au centre de la commune".

Un plan d’économies s de 400 millions d’euros

Numéro 2 mondial des vins et spiritueux, le groupe Pernod Ricard a annoncé à la fin août 2017 un chiffre d’affaires consolidé 2016-2017 de 9 010 millions d'euros, en croissance de 4 %, pour un résultat net de 1 421 millions d'euros, en hausse de 13 %. Le groupe emploie environ 18 500 salariés. Un plan d’économies de 400 millions d’euros a été lancé en septembre 2016 pour quatre ans.

Sylvie Brouillet

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • PERNOD-RICARD - siège à PARIS (75116)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus