L'Usine Energie

Fermer Fessenheim, une idée pas si mauvaise

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Analyse

Fermer Fessenheim, une idée pas si mauvaise © EDF

La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), décidée en 2012, devait être un marqueur fort de la politique de transition énergétique française. À l’époque, il s’agissait de développer coûte que coûte les énergies renouvelables. Et tous, que ce soient les politiques, les écologistes et les industriels de l’énergie, oublièrent volontairement ou non que l’électricité, déjà à 80 % bas carbone, ne représente que 25 % de la consommation d’énergie du pays.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte