Fermentation : Nouvelle levée de fonds pour Enobraq

Partager
Fermentation : Nouvelle levée de fonds pour Enobraq

La start-up toulousaine spécialisée dans la fermentation industrielle EnobraQ a procédé à un tour de table de 2 millions d’euros. Cette somme va permettre à la société hébergée au TWB de financer sa stratégie de développement à court, moyen et long terme. Pour rappel, EnobraQ a mis au point un procédé fermentaire utilisant le CO2 comme source de carbone afin de produire des précurseurs de synthèse organique et de polymérisation. Cette levée de fonds intervient après un premier tour de table effectué en 2016 qui l’a aidé à obtenir la preuve de concept de sa technologie de fermentation, totalisant un montant de 4,9 M€ en deux ans. Avec ces moyens supplémentaires levés auprès de Sofinnova Partners, Auriga Partners, Irdinov et SuperNovaInvest, la société espère valoriser ses premiers travaux sur les levures, et ainsi transposer sa technologie de production dans le but d’améliorer le rendement de production industrielle de certaines molécules d’intérêt de l’ordre de 20 %. "Nous abordons aujourd’hui une phase strate?gique de notre de?veloppement. Notre expertise dans l’utilisation en biotechnologie industrielle de la RuBisCO, la prote?ine la plus re?pandue au monde, nous permet de cibler les marche?s de la nutrition, des bioplastiques et de l’agro-alimentaire. Cette nouvelle leve?e de fonds et le soutien de trois grands centres franc?ais de recherche publique va nous permettre d’e?toffer nos champs d’actions et d’aboutir a? la concre?tisation de proce?de?s durables” explique Christophe Dardel, Directeur Ge?ne?ral. Si tout se déroule comme prévu, les développements à venir devrait permettre à EnobraQ de générer ses premiers revenus en 2019-2020. Son objectif à l’horizon 2024-2025 étant d’atteindre un chiffre d’affaires compris entre 5 et 10 M€.

Participation à un projet européen de R&D

En outre, ces fonds permettront de financer ses travaux de développement sur son procédé de production renouvelable d'acide lactique, permettant ainsi de réduire l'empreinte carbone. Ils serviront également à poursuivre les travaux d'EnobraQ en vue de l'optimisation de la photosynthèse, en particulier sur l'amélioration de la capacité de fixation de CO2 d'une enzyme. Par ailleurs, EnobraQ a été retenue pour le programme cadre de recherche Horizon 2020 de la Commission européenn. Dans ce contexte, la start up toulousaine participe au projet collaboratif BioReCO2Ver, visant à démontrer la faisabilité à l'échelle industrielle de procédés biotechnologiques plus efficaces pour la capture et la conversion du CO2 dans la production de deux molécules en particulier, le lactate et l'isobutène. D’un budget total de 7 millions d’euros sur 3 ans, il mobilise une douzaine de partenaires du monde académique et industriel parmi lesquels l'Institut flamand de recherche technologique, Vito, l’université de Girone (Espagne), l’nstitut Nova (Allemagne), Syngip, Arkema, ou encore Naturewroks.

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS