Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

Fermentalg surfe sur le potentiel des microalgues

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

Fermentalg surfe sur le potentiel des microalgues © D.R.

Proposer aux industriels de nouvelles sources d’huiles, de protéines et de pigments naturels grâce… au potentiel des microalgues. C’est le pari de Fermentalg, fondé en 2009 à Libourne (Gironde). Un pari concrétisé cette année avec le lancement du premier produit de la biotech, le DHA 350, une huile riche en oméga 3 pour l’alimentaire.

Cette première huile d’algues made in France devrait enfin apporter du chiffre d’affaires à la start-up. Faute d’avoir réussi à séduire des industriels dans les biocarburants, Fermentalg s’est orienté vers les secteurs de la nutrition humaine et animale, la cosmétique et la santé. Car les microalgues contiennent jusqu’à 75 % de leur volume en huile et sont susceptibles d’offrir des produits aux profils très différents. L’an prochain, ce sera le DHA 550, "première alternative aux huiles de poisson concentrées, sans concentration chimique ou technique", raconte Philippe Lavielle, le PDG de Fermentalg.

Les produits sont fabriqués par fermentation sur un site partenaire, Fermentalg se chargeant de la collecte et la purification des algues, de l’optimisation et la caractérisation des souches. Depuis 2009, 25 millions d’euros ont ainsi été consacrés à la R & D. La start-up produira en outre des pigments naturels et des protéines à partir de 2019 dans sa propre bio-usine, en cours de construction. Pour ce faire, elle vient de boucler un partenariat avec le japonais Dic Corp, leader mondial des colorants alimentaires et spécialiste de la phycocyanine – un composant de la spiruline utilisé comme colorant alimentaire naturel bleu –, dont Fermentalg espère livrer sa propre version en 2020…

Cotée sur Euronext, l’entreprise aux 58 salariés, pas encore rentable, est en cours de levée de fonds de 15 millions d’euros, dont 5 millions d'euros apportés par Dic et le solde par Bpifrance et les fonds d’investissement Demeter et Emertec.

 

L’innovation

Un ensemble formé de deux technologies de production, dont une technologie brevetée pour fabriquer les pigments, et d’une banque de souches de 2 000 microalgues, l’une des plus importantes banques non OGM au monde, revendique Fermentalg.

l’opportunité

Les colorants naturels représentent 5 à 10 % du marché des colorants et progressent de 7 à 10 % par an. Le seul marché de la phycocyanine s’élève à 100 millions d’euros.

 

Réagir à cet article

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus