Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Fein investit 2,5 millions d’euros à Dannemarie-sur-Crête, dans le Doubs

, , , ,

Publié le

L’entreprise de mécanique Fein va agrandir la surface de son site et compte doubler à terme son effectif.

Fein investit 2,5 millions d’euros à Dannemarie-sur-Crête, dans le Doubs © Olivier Perrenoud

Fein, sous-traitant en mécanique de précision implanté à Dannemarie-sur-Crête (Doubs), conduit un programme d’investissement de 2,5 millions d’euros. Une extension, pour un coût de 1,5 million, fera passer en fin d’année la surface de ses ateliers de 1000 à 2612 mètres carrés. L’entreprise de 22 salariés et de 3,5 millions d’euros de chiffre d’affaires renforcera aussi son parc d’équipements à hauteur de 1 million d’euros. Ce développement s’étalera sur plusieurs années.

L'entreprise intègre pas moins d’une quinzaine de presses à découper de 15 à 250 tonnes, une presse hydraulique de 30 tonnes, des taraudeuses automatiques, une machine de soudage par point et plusieurs postes d’assemblage manuels et semi-automatiques. "C’est un défi à la crise et la volonté de nous réorganiser autour du lean, sur lequel nous réfléchissons depuis longtemps pour être beaucoup plus performant", explique Sylvain Pierron, le président de Fein, qui a repris en 2006 cette société familiale fondée juste après la guerre.

Formation interne

Fein travaille un peu pour l’automobile, mais a surtout su diversifier sa clientèle dans des secteurs comme le luxe, le nucléaire, la connectique et d'autres. Fein prévoit de doubler les effectifs pour atteindre à terme une cinquantaine de salariés. Comme beaucoup de spécialiste de la mécanique, l’industriel assure ses propres formations d’usineurs, découpeurs, mécano-soudeurs…"Nous avons une très forte culture d’entreprise", justifie le dirigeant.

La communauté d’agglomération du Grand Besançon accorde à ce développement une subvention de 52 500 euros au titre de son fonds d’intervention économique (FIE).

Didier Hugue

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle