FedEx, en difficulté avec Huawei, poursuit l'administration US

(Reuters) - FedEx a engagé une action en justice contre l'administration américaine, refusant d'être tenu pour responsable en cas d'acheminement par erreur de produits violant l'interdiction d'exporter vers certains groupes chinois.
Partager
FedEx, en difficulté avec Huawei, poursuit l'administration US
FedEx a engagé une action en justice contre l'administration américaine, refusant d'être tenu pour responsable en cas d'acheminement par erreur de produits violant l'interdiction d'exporter vers certains groupes chinois. /Photo d'archives/REUTERS/Mario Anzuoni

La décision du groupe américain de messagerie intervient après une "erreur opérationnelle" qui a empêché un colis contenant un smartphone de Huawei Technologies d'être livré aux Etats-Unis.

Cet incident, sur fond de guerre commerciale entre Washington et Pékin, a déclenché une nouvelle vague de critiques visant FedEx en Chine et cette dernière a menacé de placer le groupe américain dans une "liste des entités les moins fiables".

Le mois dernier, les Etats-Unis ont mis Huawei sur une liste noire l'empêchant de fait de travailler avec les entreprises américaines au motif que ses équipements télécoms pourraient être utilisés par Pékin à des fins d'espionnage, ce que le groupe chinois dément.

Le département américain du Commerce a en outre interdit récemment à un certain nombre d'entreprises chinoises d'acheter des technologies américaines considérées comme sensibles.

Dans sa plainte, FedEx juge que l'interdiction d'exportation ne peut être respectée et que sa responsabilité ne peut raisonnablement être engagée pour des colis dont il ignore le contenu.

Les règles sur les restrictions à l'exportation "obligent pour l'essentiel FedEx à contrôler le contenu de millions de colis qu'il expédie chaque jour, une tâche pratiquement impossible, d'un point de vue logistique et économique et dans de nombreux cas, juridique", écrit le groupe américain dans un communiqué.

"Nous n'avons pas encore examiné la plainte, mais nous attendons néanmoins avec impatience de défendre le rôle du département du Commerce dans la protection de la sécurité nationale des Etats-Unis", a réagi un porte-parole du département américain du Commerce.

(Kanishka Singh à Bangalore, Caroline Stauffer à Chicago et Sijia Jiang à Hong Kong; avec Huizhong Wu à Pékin; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS