FDJ: La souscription à l'entrée en Bourse fixée du 7 au 20 novembre

PARIS (Reuters) - La privatisation de la Française des Jeux (FDJ) se fera bien dans le courant du mois de novembre, conformément au souhait du gouvernement, annonce le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, dans un entretien au Journal du Dimanche (JDD).
FDJ: La souscription à l'entrée en Bourse fixée du 7 au 20 novembre
La privatisation de la Française des Jeux (FDJ) se fera bien dans le courant du mois de novembre, conformément au souhait du gouvernement, annonce le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, dans un entretien au Journal du Dimanche (JDD). /Photo prise le 3 octobre 2019/REUTERS/Eric Gaillard

"Les Français et les investisseurs pourront souscrire à des actions FDJ entre le 7 et le 20?novembre", déclare Bruno Le Maire dans cette interview.

Le ministre précise dans les colonnes de l'hebdomadaire dominical que "pour les particuliers, sous réserve de validation par l'Autorité des marchés financiers, une action gratuite sera accordée pour 10 actions achetées, si ces actions sont conservées dix-huit mois".

"Je souhaite par ailleurs qu'une décote de 2?% sur le prix de l'action achetée soit appliquée", ajoute-t-il, en précisant espérer que cette opération "soit un succès populaire".

Interrogé sur l'objectif d'un milliard d'euros pour cette cession, évoqué en début de semaine par la présidente directrice-générale de la FDJ Stéphane Pallez, Bruno Le Maire botte en touche.

"Donner un objectif revient à fixer une limite, et je ne veux pas fixer de limite à notre ambition", dit le locataire de Bercy.

Quatrième loterie mondiale et numéro deux européenne, la FDJ est contrôlée à 72% par l'Etat français, qui compte conserver 20% du capital à l'issue de l'opération.

Le principe de cette privatisation, comme celle d'ADP (ex-Aéroports de Paris) ainsi que la diminution de la participation de l'Etat dans Engie, a été approuvé dans le cadre de la loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), adoptée au printemps par le Parlement.

Le produit de ces opérations a vocation à alimenter un fonds pour l'innovation, doté de dix milliards d'euros, et à participer au désendettement du pays.

(Myriam Rivet)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS