FCA n'envisage pas de retard dans sa fusion avec PSA

MILAN (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles (FCA) n'a pas fait mention d'un éventuel retard dans le processus de rapprochement en cours avec PSA durant une téléconférence avec les syndicats mardi, a déclaré le syndicat italien de la métallurgie FIOM.
FCA n'envisage pas de retard dans sa fusion avec PSA
Fiat Chrysler Automobiles (FCA) n'a pas fait mention d'un éventuel retard dans le processus de rapprochement en cours avec PSA durant une téléconférence avec les syndicats mardi, a déclaré le syndicat italien de la métallurgie FIOM. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

"Aucun retard dans la fusion avec PSA ne nous a été notifié", a dit à Reuters Michele de Palma, un représentant de la Fédération des métallurgistes, précisant les termes d'un communiqué de la secrétaire générale de la FIOM, Francesca Re David, qui avait semblé évoquer un retard "certain" dans le contexte lié à l'épidémie de coronavirus.

Les représentants syndicaux se sont entretenus mardi avec le directeur des opérations de FCA pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, Pietro Gorlier.

Selon Michele de Palma, FCA a en revanche confirmé que son plan industriel souffrirait de retards en raison de la crise sanitaire.

Exor, la holding financière de la famille italienne Agnelli qui contrôle FCA, a dit s'attendre la semaine dernière à ce que la fusion avec PSA soit bouclée début 2021, comme prévu.

FCA n'a pu être joint pour un commentaire.

PSA et FCA ont signé en décembre un accord engageant en vue de leur fusion, une opération à 50 milliards d'euros qui doit donner naissance au quatrième constructeur automobile mondial.

(Giulio Piovaccari, version française Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS