FB2M reprend 37 des 142 salariés du mosellan Sécofab

Le tribunal de commerce de Strasbourg a validé le plan de reprise de Sécofab, implanté à Sarralbe (Moselle), filiale du groupe Sotralentz. La société FB2M prévoit de réembaucher 37 des 142 salariés.

Partager

FB2M reprend 37 des 142 salariés du mosellan Sécofab

Le tribunal de commerce de Strasbourg a validé le 6 février le plan de cession de Sécofab basé à Sarralbe (Moselle) à la société FB2M. Spécialisée dans la chaudronnerie lourde pour la construction métallique, cette filiale du groupe Sotralentz avait été placée en liquidation judiciaire avec poursuite d’activité le 26 janvier 2017. Le tribunal a finalement validé l’offre déposée par FB2M, seul candidat repreneur, qui prévoit la réembauche de 37 des 142 salariés.

"Nous étions en 2015 la seule filiale du groupe Sotralentz à gagner de l’argent et nous payons aujourd’hui le plus lourd tribut avec 105 licenciements", regrette Frédéric Schlesser, délégué syndical CFDT et secrétaire du comité d’entreprise de Sécofab. L’intersyndicale CFE-CGC-CFDT s’est résolue in extremis à signer un accord d’entreprise dans le cadre du plan de sauvegarde de l’emploi. Elle a par ailleurs négocié une aide au reclassement de 800 euros, une priorité à l’embauche sur 24 mois pour les salariés licenciés et obtenu sa participation à un comité de suivi avec le repreneur.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cinq filiales concernées

Sécofab demeurait la dernière des 5 filiales du groupe Sotralentz basé à Drulingen (Bas-Rhin). Le tribunal de commerce de Strasbourg avait validé le 24 janvier la reprise de Sotralentz Métal Industrie par CMO-Obernai, synonyme de maintien de 143 des 189 emplois. La justice commerciale avait également approuvé le 9 décembre les plans de cession de deux autre filiales du groupe, Sotralentz Construction et Sotralentz Packaging, avec 323 emplois sur 353 conservés. Concernant le holding gérant ces différentes activités, 10 des 62 emplois administratifs auraient été sauvés.

Le groupe Sotralentz employait un total de 1 100 salariés en 2016, dont 300 en Espagne, Pologne et Allemagne pour un chiffre d’affaires de 276 millions d’euros en 2015.

Philippe Bohlinger

Philippe Bohlinger

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS