Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Léko jette l'éponge, faute de fonds

Franck Stassi , ,

Publié le , mis à jour le 23/10/2017 À 10H59

Leko, éco-organisme nouvellement agréé pour faire concurrence à Eco-Emballages et à sa filiale Adelphe, a indiqué le 20 octobre l'interruption de ses activités.

Léko jette l'éponge, faute de fonds © Wikimedia - © David Millier

L’ouverture à la concurrence du recyclage des emballages ménagers a du plomb dans l’aile. Agréé en mai pour opérer la filière REP (responsabilité élargie du producteur) aux côtés d’Éco-Emballages et de sa filiale Adelphe, l’éco-organisme Léko jette l'éponge. "Cette phase d’échanges approfondis [avec un groupement de metteurs sur marché, soit les industriels producteurs et utilisateurs d'emballages, Ndlr] s’est engagée depuis le milieu du mois de septembre, et j’ai le regret de vous annoncer aujourd’hui qu’elle n’a pu être conclusive, comme les membres du conseil d’administration l’ont constaté mardi 17 octobre", annonce Steve Lawson, le président de l'éco-organisme. "En conséquence, Léko ne sera pas en mesure de proposer aux metteurs sur le marché, aux collectivités et à l’ensemble des parties prenantes une alternative en tant qu’éco-organisme de la REP Emballages."

"Nous avons rencontré un souci un besoin en fonds de roulement pour financer les équipes commerciales et de démarchage sur le terrain. Il fallait pouvoir financer cela jusqu’à la mi-2018, au moment où nous aurions recevoir les premières éco-contributions. Nous avons fait le constat que ce serait impossible, malgré nos appels. Les financements qui nous ont été proposés ont été insuffisants. Nous avons constaté beaucoup d’enthousiasme, avec de nombresuses entreprises demandeuses d’une ouverture à la concurrence, mais nous avons aussi pris plus de temps que prévu pour commencer à envisager le déploiement", précise Steve Lawson à L'Usine Nouvelle.

Négociation avortée avec les industriels

Léko avait indiqué début août qu’il suspendait provisoirement ses activités afin de réunir "de toute urgence" les fonds nécessaires. Les metteurs en marché concernés étaient invités à verser par avance (avant le 8 septembre) des éco-contributions ou à entrer au capital de Léko. Des prêts bancaires manquaient aussi à l’appel. "En août, nous vous avions indiqué la fragilité de la situation financière de Léko (...). Certains d’entre vous nous avaient approchés concrètement avec des propositions financières et actionnariales. Léko avait ainsi engagé des discussions exclusives avec un groupement de metteurs sur le marché pour leur permettre d’entrer au capital de Léko et d’apporter les financements requis." Ces discussions n'ont donc pas abouti.

Pour ses dirigeants, la délivrance de l'agrément en mai dernier, et non en janvier comme ils l'espéraient, a aussi joué contre la montre. "Nous avions envisagé un agrément pour début janvier 2017. Plus l’agrément était reporté, plus les acteurs devaient porter la charge financière", ajoute le directeur technique de Léko, Aymeric Schultze.

Créé par trois organisations professionnelles, deux metteurs en marché et des recycleurs, Léko espérait prendre 10% de ce marché d’ici à fin 2018 et atteindre, avec les autres éco-organismes, un taux de recyclage des emballages de 75 % en 2022, contre 68% actuellement. Une mission de préfiguration avait été lancée en 2015. Éco-Emballages s’était préparé à cette concurrence en annonçant, fin avril, un projet de réorganisation.

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus