International

Faut-il craindre une pénurie de flacons des futurs vaccins contre le Covid-19 ?

, , , ,

Publié le , mis à jour le 12/06/2020 À 11H20

Le vaccin contre le Covid-19 n'a pas encore été trouvé mais l'industrie pharmaceutique redoute déjà une éventuelle pénurie de flacons. Les fabricants de verre spéciaux se préparent à accélérer leur production pour permettre une éventuelle campagne mondiale de vaccination.

Faut-il craindre une pénurie de flacons des futurs vaccins contre le Covid-19 ?
L'industrie pharmaceutique s'active à essayer de trouver un vaccin contre le Covid-19. /Photo prise le 11 juin 2020/REUTERS/Anton Vaganov
© Anton Vaganov

Les fabricants de médicaments mettent en garde contre une éventuelle pénurie de flacons destinés à la mise en bouteille des futurs vaccins contre le Covid-19. Et leur précipitation à sécuriser des stocks pourrait aggraver la situation, ont signalé certains grands fabricants d'équipement médical.

Pas assez de flacons en verre pour une vaccination mondiale ?

Tandis que des milliers de personnes succombent chaque jour à la pandémie, l'industrie pharmaceutique s'active à trouver un vaccin contre le nouveau coronavirus. Pfizer, AstraZeneca et GAVI (Alliance globale pour les vaccins et l'immunisation) en tête. Si elle parvenait à mener à bien la R&D et démontrer l'efficacité de certains produits, la production de vaccins en masse qui serait engendrée pour freiner au plus vite la propagation du coronavirus dans le monde génère toutefois de nombreuses inquiétudes quant à la gestion des approvisionnements en flacons.

Pascal Soriot, PDG d'AstraZeneca, Richard Hatchett, directeur général de la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), et Thomas Cueni, directeur général de la Fédération internationale des fabricants et associations pharmaceutiques (IFPMA), ont tous trois estimé qu'il n'y aurait peut-être pas assez de flacons en verre disponibles pour une campagne mondiale de vaccination.

"Laisser la porte ouverte aux travaux qui porteront leurs fruits"

Leader dans la fabrication de verres spéciaux pour la mise en flacon des médicaments, Schott AG affirme avoir rejeté les demandes de réservation déposées par des entreprises pharmaceutiques majeures portant sur 800 millions à 1 milliard de flacons en verre contenant 5 à 10 doses de vaccin. Le PDG de Schott AG, Frank Heinricht, a expliqué qu'il ne souhaitait engager aucune ressource avant de savoir précisément quels vaccins seront efficaces.

"Nous devons laisser la porte ouverte aux travaux qui porteront finalement leurs fruits. Nous refusons d'être dépeints dans la presse comme ceux qui n'ont pas été capables d'emballer le meilleur des vaccins", a t-il déclaré à Reuters. Franck Heinricht reconnaît que la prudence dont son entreprise fait preuve peut avoir accru les craintes relatives à une potentielle pénurie de flacons dans les mois à venir. Mais il s'est dit convaincu que les fabricants de flacons et seringues pourront relever le défi.

Accélération de la production

SGD Pharma, qui compte parmi les plus grands fabricants mondiaux de verre de type moulé pour l'industrie pharmaceutique, a soutenu qu'il avait un devoir de santé publique et ferait tout pour éviter une pénurie de flacons en verre. Il estime que la demande supplémentaire en flacons occasionnée par la pandémie de coronavirus ne devrait pas dépasser les 3 % des volumes annuels sous-jacents.

"Nous faisons confiance à nos clients, que nous connaissons depuis de longues années, pour ne pas prendre de positions 'spéculatives'. Si, malgré tout, cela devait arriver, nous privilégierions la réputation de SGD et sa mission à un avantage de trésorerie", a assuré le directeur général de l'entreprise française, Christophe Nicoli.

Concurrent de Schott AG sur le marché des tubes en verre borosilicate, aux côtés des autres fabricants Nippon Electric Glass et Nipro, Corning Inc a remporté le 9 juin un financement de 204 millions de dollars pour accélérer la production de ses flacons et traitements du Covid-19. La veille, le gouvernement américain avait octroyé 143 millions de dollars à SiO2 Materials Science pour stimuler la production de ses flacons et seringues.

Un milliard de flacons supplémentaires pour le Covid-19

Le PDG de Schott AG, dont le fondateur Otto Schott a inventé le verre borosilicaté résistant dans les années 1890, indique que l'industrie pharmaceutique fournit environ 50 milliards de contenants médicaux en verre borosilicate par an, dont 15 à 20 milliards de flacons. Schott AG et ses pairs devraient pouvoir produire un milliard de flacons supplémentaires pour participer à la campagne de vaccination mondiale, a-t-il certifié.

"Le jour où un vaccin sera sur le point d'être approuvé, nous serons prêts, et je suis convaincu que non seulement nous, mais aussi nos concurrents, serons en mesure d'assurer toutes les livraisons", a-t-il ajouté.

Avec Reuters (Ludwig Burger et Matthias Blamont, avec la contribution d'Edward Taylor ; version française Juliette Portala, édité par Blandine Hénault)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte