Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Faurecia veut déployer mondialement les robots mobiles de la pépite danoise MiR

Marion Garreau , ,

Publié le

Bonne nouvelle Faurecia et la jeune société danoise MiR viennent de signer un accord stratégique pour le déploiement des robots mobiles autonomes de MiR dans les usines de l’équipementier français partout dans le monde. Une reconnaissance pour la technologique développée par cette pépite danoise.

Faurecia veut déployer mondialement les robots mobiles de la pépite danoise MiR
Un robot MiR dans les locaux de la société à Odense, au Danemark.
© Marion Garreau

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Après le succès d'Universal Robots avec ses robots collaboratifs, une autre société née à Odense au Danemark introduit ses robots dans nos usines. La jeune société de robotique MiR (Mobile Industrial Robots) a annoncé une collaboration stratégique mondiale avec Faurecia pour le déploiement de ses robots mobiles autonomes dans les usines de l’équipementier français.

Ce partenariat constitue une belle reconnaissance pour MiR, une société fondée en 2013 par Thomas Visti, un ancien d’Universal Robots, et rachetée en avril dernier par l’américain Teradyne (propriétaire d’Universal Robots depuis 2015) pour 272 millions de dollars. Les atouts de sa technologie : un système de guidage des robots reposant uniquement sur leur carte interne, facile à mettre à jour, et la possibilité d’ajouter aux robots des modules personnalisés pour les adapter aux besoins du client.

Optimiser les opérations logistiques

"Les robots mobiles de MiR ne se contentent pas de transporter les produits mais peuvent aussi combiner d’autres étapes telles que le chargement et le déchargement, afin d’augmenter l’efficacité globale de toute une ligne de production [...], fait valoir dans le communiqué Eric Moreau, vice-président Supply Chain & Digital Enterprise au sein de Faurecia Clean Mobility. Nous avons déjà identifié plusieurs applications distinctes au cours desquelles ils peuvent accomplir le transport fastidieux de produits aussi bien au sein des lignes de production qu’entre le site de production et l’entrepôt [...]."

Avec cet accord, Faurecia veut repenser la logistique interne de ses sites de production. "Nous avons conclu ce partenariat stratégique avec MiR car ils ont la capacité et la connaissance étendue qui nous aideront à rationaliser et optimiser nos opérations logistiques", déclare Eric Moreau. Et d’ajouter : "Notre niveau d’automatisation est globalement élevé mais la manutention des matériaux constitue jusqu’à présent un défi et nous voyons un potentiel considérable dans l’automatisation de la logistique." L’industrie du futur passe aussi par la robotisation de la logistique des usines.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle