Faurecia supprime 92 postes sur 300 dans son activité composites à Theillay

L'équipementier Faurecia a annoncé le 24 septembre la suppression de 92 postes sur son site Faurecia Automotive Composites de Theillay (Loir-et-Cher). La CGT dénonce une délocalisation alors que l'équipementier affiche une croissance de ses ventes en Europe.

Partager

92 postes seront supprimés par l'équipementier automobile sur le site Faurecia Automotive Composites à Theillay (ex Sotira), près de Romorantin (Loir-et-Cher). L'annonce a été faite le 24 septembre 2015 en comité central d'entreprise et confirmée le 25 en comité d'établissement. La direction de Faurecia avance une baisse d'activité. Le site avait perdu les marchés de hayons pour l'Opel Meriva et la Peugeot 3008, notamment, en mars 2015.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon la CGT, ce nouveau plan social est le fruit d'une délocalisation de la production vers d'autres sites européens, notamment au Portugal. "Faurecia a acheté ce site en 2012 pour capter les savoir-faire et les marchés, sans rien investir dans l'usine", dénonce un syndicaliste CGT.

Sur place, les salariés sont sous le choc, d'autant que Faurecia résiste plutôt bien à la crise de l'automobile. La filiale de PSA emploie plus de 98 000 salariés et affiche un chiffre d'affaires de 10,5 milliards d'euros au premier semestre 2015, en progression de 12,6 %. Même l'Europe progresse, à 5,77 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année 2015.

Sur place, les salariés envisagent des actions à partir de la semaine prochaine. Une assemblée générale est prévue le 28 septembre.

Cette usine a appartenu à Matra Automobile jusqu'en 2003 avant d'intégrer l'équipementier Ranger, puis Sora Composites et enfin Faurecia en 2012. En 2008, elle employait plus de quatre cents salariés.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS