Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les bons résultats de Faurecia en 2017

, ,

Publié le , mis à jour le 16/02/2018 À 07H49

Faurecia a relevé vendredi 16 février légèrement son objectif de marge opérationnelle 2018 après avoir annoncé une forte progression de ses résultats 2017 et un niveau de commandes record, surfant sur la bonne santé du marché automobile mondial.

Les bons résultats de Faurecia en 2017
Faurecia a relevé vendredi légèrement son objectifs de marge opérationnelle 2018 après avoir annoncé une forte progression de ses résultats 2017 et un niveau de commandes record, surfant sur la bonne santé du marché automobile mondial. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer
© Philippe Wojazer

Surfant sur la bonne santé du marché automobile mondial, Faurecia a fait état de bons résultats vendredi 16 février. Sa croissance organique a été tirée par PSA, avec le succès des lancements des nouveaux SUV 3008 et 5008, Ford, FCA et Volvo ainsi que par le lancement à la fin de l'année d'un nouveau programme de sièges complets pour le groupe VW (Audi Q8, VW Touareg, Porsche Cayenne).

L'équipementier automobile a ainsi réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 16,96 milliards d'euros (+10,6% en organique) supérieure de 830 points de base selon le groupe au taux de croissance de la production automobile mondiale (+2,3%). Il a dégagé un résultat opérationnel courant de 1,17 milliard (+20,6%), soit une marge opérationnelle de 6,9% (+70 points de base) et un résultat net des activités poursuivies de 714,5 millions (+34,2%) avec un cash-flow net récurrent en hausse de 30,9%, à 435,3 millions.

Faurecia table sur des ventes 2018 en hausse de 7%

Dans l'environnement actuel, Faurecia prévoit une croissance de la production automobile mondiale aux alentours de 2% en 2018, précisant que ses guidance sont en avance sur son plan de marché. Le groupe table ainsi sur des ventes 2018 en hausse d'au moins 7% en organique, une marge opérationnelle supérieure à 7,0% (objectif initial 7,0 %); un cash-flow net supérieur à 500 millions d'euros (objectif initial confirmé) et un bénéfice par action 2018 de 5,00 euros (également confirmé).

Le groupe, qui propose de verser un dividende de 1,10 euro par action, a engrangé 62 milliards d'euros de commandes sur une période de trois années glissantes (2015-2017), en hausse de 9 milliards d'euros par rapport à la période 2014-2016.

Pour Reuters, Jean-Michel Bélot

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle