Faurecia et Plastic Omnium en compétition pour le rachat de leur concurrent allemand Hella

Seules deux entreprises seraient toujours en lice pour le rachat de 60 % du capital de l'équipementier allemand Hella : les Français Faurecia et Plastic Omnium. Une transaction qui se chiffrerait en milliards d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Faurecia et Plastic Omnium en compétition pour le rachat de leur concurrent allemand Hella
La valorisation de l'équipementier Hella atteint près de 7,5 milliards d'euros. /Photo d'archoves/REUTERS/Wolfgang Rattay

Qui de Faurecia ou de Plastic Omnium mettra la main sur Hella, une société allemande spécialisée dans les systèmes d'éclairage et les produits électroniques pour l'industrie automobile ? Les deux Français seraient les seuls à figurer dans la "short list" qui leur permettrait de racheter 60 % du capital de leur concurrent, qui emploie plus de 35 000 salariés.

La famille Hueck, qui détient la majeure partie de l'équipementier depuis près d'un siècle, avait annoncé fin avril qu'elle cherchait à vendre ses parts. Le groupe industriel allemand Knorr-Bremse, un des leaders mondiaux des systèmes de freinage à air comprimé pour le ferroviaire et les véhicules lourds, avait lui aussi manifesté son intérêt, mais il semble avoir été écarté.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Concurrents sur tous les plans

Pour pouvoir financer cette acquisition, les deux équipementiers envisageraient une augmentation de capital. Hella est en effet valorisée environ 7,5 milliards d'euros, soit presque autant que la valeur cumulée de Faurecia et de Plastic Omnium. La date limite pour le dépôt d'offres fermes de rachat étant fixée au mercredi 11 août, les détails devraient être communiqués prochainement.

Cette potentielle opération renforce la compétition entre les deux français, qui se livrent déjà bataille sur le plan de la transition écologique. Dernièrement, Faurecia a notamment annoncé l'ouverture en 2022 d'une division matériaux durables, tandis que Plastic Omnium cherche tout particulièrement à accélérer sur les possibilités offertes par l'hydrogène.

Avec Reuters (Rédigé par Sneha Bhowmik à Bangalore, avec Alexandre Huebner, Christoph Steitz et Benoît Van Overstraeten; version française Marc Angrand)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS