Faurecia envisage un rachat progressif de la division automobile de Parrot

Parrot et Faurecia ont annoncé mardi être en négociation exclusive pour permettre à l'équipementier automobile d'entrer au capital de la filiale de Parrot spécialisée dans la connectivité et "l'infotainment" pour l'industrie automobile. Faurecia prendrait progressivement le contrôle de Parrot Automotive.

Partager
Faurecia envisage un rachat progressif de la division automobile de Parrot
L'équipementier Faurecia est notamment spécialisé dans le développement des cockpits.

Réorganisaion chez les équipementiers français. Faurecia est en négociation exclusive pour établir "un partenariat stratégique" avec la division automobile de la société Parrot qui est spécialisée dans la connectivité et "l'infotainment" pour l'industrie automobile. Avec ce partenariat, les deux sociétés souhaitent développer les applications et plateformes pour véhicules connectés.

"Avec notre expertise dans l’intérieur véhicule et l’interface homme machine, cette opération nous permettrait d’apporter les meilleures solutions pour les véhicules connectés avec une qualité perçue de haut niveau", a déclaré Patrick Koller, le directeur général de Faurecia dans un communiqué pour expliquer ce rapprochement.

"La première étape consisterait en une participation initiale de 20% au capital de Parrot Automotive par le biais d'une augmentation de capital réservée à Faurecia sur base d'une valeur d'entreprise de 100 millions d'euros pour 100% de Parrot Automotive", ont précisé les deux groupes dans des communiqués. Concomitamment, Faurecia souscrirait à une obligation émise par Parrot SA, convertible en actions Parrot Automotive, qui permettrait à Faurecia de porter sa part dans le capital de cette société à 50,01% à partir de 2019.

D'ici à 2022, enfin, Faurecia pourrait être amenée à détenir l'intégralité des actions de Parrot Automotive. Le projet sera soumis à l'information et la consultation des instances représentatives du personnel du Groupe Parrot et serait finalisé au cours du premier trimestre de 2017.

Ce projet intervient alors que Faurecia a récemment cédé son activité pare-chocs à Plastic Omnium, un autre équipementier français. Faurecia a aussi annoncé viser une croissance annuelle de 6% de son chiffre d'affaires d'ici à 2018 et a relevé ses objectifs annuels en visant une marge opérationnelle d'au moins 5% en 2016.

Léna Corot avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS