Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Faurecia avertit sur ses résultats 2012 avec l'Europe

, , ,

Publié le

La marge opérationnel de l'équipementier détenu à 57,4% par PSA prévoit désoramais une marge opérationnelle supérieure à 500 millions d'euros en 2012. Il s'attendait initialement à un chiffre compris entre 560 et 610 millions d'euros.

Faurecia avertit sur ses résultats 2012 avec l'Europe © D.R

Faurecia a revu en baisse mardi sa prévision de résultat opérationnel annuel en raison du repli attendu de la production automobile en Europe au quatrième trimestre.

L'équipementier, détenu à 57,4% par PSA Peugeot Citroën, prévoit désormais une marge opérationnelle supérieure à 500 millions d'euros en 2012, alors qu'il l'attendait jusqu'ici entre 560 et 610 millions.

Le groupe, spécialiste des systèmes d'échappement, a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires consolidé de 4.086 millions d'euros, en hausse de 7,9% grâce à l'Amérique du Nord (+19,2%), du Sud et à l'Asie (+10%). En revanche, ses ventes de produits sur le marché européen ont baissé de 4,2% à données comparables sur la période.

"L'ensemble des prévisions s'accorde sur une amplification de la production automobile en Europe sur le quatrième trimestre 2012", a déclaré Faurecia dans un communiqué. "Malgré la contribution des autres régions et un ajustement déjà significatif des coûts, la baisse des ventes en Europe pèsera sur la rentabilité du groupe au 4e trimestre."

Plusieurs constructeurs automobiles ont observé depuis l'été une dégradation des commandes sur le continent, les contraignant à multiplier les jours chômés pour ajuster leur capacité de production à une demande en berne. Le marché européen est maintenant attendu en baisse de 8% environ en 2012, et le marché français en chute d'au moins 12%.

Faurecia signe ainsi son deuxième avertissement coup sur coup puisqu'il avait déjà abaissé fin juillet son objectif de marge opérationnelle, attendu alors à 610-670 millions d'euros, contre 651 millions en 2011.

En raison du manque de visibilité, le groupe avait également annoncé de nouvelles mesures de restructuration en Europe occidentale en 2012 et 2013, sans précision sur l'emploi, ainsi qu'une poursuite de ses délocalisations en Europe de l'Est. Jusqu'ici, les charges de restructuration sont attendues autour de 80-90 millions d'euros cette année ainsi que l'an prochain.

La perspective d'une contribution moindre de Faurecia aux résultats de PSA constitue une mauvaise nouvelle supplémentaire pour le constructeur automobile, qui doit publier à son tour mercredi son chiffre d'affaires du troisième trimestre.

PSA, confronté à d'importantes difficultés financières qui l'ont contraint à lancer une vaste restructuration de ses activités françaises, étudie déjà les moyens de soutenir sa banque, autre activité pourvoyeuse de bénéfices. Selon les Echos du jour, l'Etat pourrait apporter cette semaine son aide à Banque PSA Finance.

Avant cette publication, l'action Faurecia a clôturé à 12,68 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 1,4 milliard d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a perdu 13% environ, après un repli de 32,3% sur l'ensemble de 2011.

(Avec Reuters, Gilles Guillaume)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle