Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Faurecia affiche ses ambitions sur le marché américain

,

Publié le

L'équipementier automobile, filiale de PSA, vise 7 milliards de dollars (5,4 milliards d'euros) de chiffre d'affaires en Amérique du Nord d'ici à 2016. En 2011, il avait bondi de 33%, à 3,3 milliards d'euros.

Faurecia affiche ses ambitions sur le marché américain © Faurecia

Classé cinquième du classement 2012 des équipementiers les plus performants du secteur automobile, Faurecia a présenté ce jeudi 29 novembre ses objectifs de croissance de son chiffre d'affaires.

"Faurecia bénéficie d'une forte croissance sur un marché automobile nord-américain dynamique et vise un chiffre d'affaires de 7 milliards de dollars dans la région en 2016", soit 5,4 milliards d'euros, explique le PDG de la filiale de PSA, Yann Delabrière, dans le communiqué publié à l'occasion de sa cotation sur les marchés financiers américains.

Afin d'attirer les investisseurs dans cette région où il réalise déjà le quart de son chiffre d'affaires au niveau mondial, Faurecia a en effet annoncé que sa cotation se fera grâce à la mise en place d'un programme d'American Depositary Receipts (ADR). Ce système de certificats nominatifs sera géré par la banque Citi en contrepartie du dépôt d'un certain nombre d'actions Faurecia. Chaque action de l'équipementier comprendra deux actions ADR, précise le communiqué du groupe.

Faurecia compte donc poursuivre son développement en Amérique du Nord où il a quadruplé son chiffre d'affaires depuis 2009. En 2011, il avait bondi de 33%, à 3,3 milliards d'euros. L'équipementier dispose actuellement de 38 sites industriels dans la région, dont 5 consacrés à l'innovation, et en prévoit 43 d'ici à 2016.

Au niveau mondial, Faurecia se fixe un objectif de croissance de son chiffre d'affaires de 6 à 7% par an, pour atteindre 28 milliards de dollars (22 milliards d'euros) en 2016. "La croissance de Faurecia se concentrera sur l’Amérique du Nord et l’Asie, avec des ventes hors d’Europe progressant de 37% en 2011 à 55% en 2016" et "un objectif en 2016 d'une marge opérationnelle supérieure à 5%".

Un virage à l'international que le groupe avait présenté le 12 novembre dernier et qui s'accompagne d'un vaste mouvement de restructuraion en Europe, où Faurecia a prévu de supprimer au total 3 000 suppressions de postes cette année et en 2013.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle