L'Usine Aéro

Farnborough 2012 : les commandes pleuvent, Boeing largement en tête

Elodie Vallerey , ,

Publié le

La deuxième journée du salon aéronautique mondial de Farnborough, en Angleterre, offre son lot d'annonces. Les commandes continuent de pleuvoir auprès des constructeurs, et Boeing fait toujours la course en tête.

Farnborough 2012 : les commandes pleuvent, Boeing largement en tête

Dur de rivaliser avec la nouvelle fracassante des 75 737 MAX commandés par Air Lease Corporation (ALC) à Boeing lundi 9 juillet lors du salon de Farnborough. Airbus a beau multiplier les annonces, il est probable que le conctructeur américain ne se fasse pas ravir la première place une deuxième fois grâce à son monocouloir remotorisé prévu pour 2017. La suprématie d'Airbus au salon aéronautique du Bourget 2011 a fait ressurgir de plus belle la compétition entre les deux géants de l'aviation.

Boeing explose son compteur

Pas de temps à perdre pour la firme de Chicago. Mardi 10 juillet, c'était à nouveau le jackpot. Le loueur d'avions américain GE Capital Aviation Services (Gecas) a annoncé vouloir acheter 75 Boeing 737 MAX et 25 737-800, soit une valeur totale de 9,2 milliards de dollars au prix catalogue si la commande est confirmée. 

"Le 737 MAX complète parfaitement notre portefeuille d'avions", a estimé Norman Liu, PDG de Gecas, lors d'une conférence de presse à Farnborough. "Ces nouveaux avions nous permettront de poursuivre notre stratégie qui consiste à offrir à nos clients les appareils les plus économes en carburant, avec des coûts opérationnels les plus bas", a-t-il ajouté.

Et le 737 MAX continue de plaire aux acheteurs : la société de location d'avions Alafco, basée au Koweït, va acheter 20 modèles de son 737 MAX 8, a confirmé Boeing en milieu d'après-midi (valeur : 1,9 milliard de dollars au prix catalogue).

Airbus à la traîne, Bombardier en éclaireur

De son côté, Airbus a vendu 10 A350-1000 à la compagnie aérienne hong-kongaise Cathay Pacific (3,2 milliards de dollars). Cathay Pacific a en outre décidé de convertir une commande de 16 A350-900 en commande d'A350-1000, portant la valeur totale de cette commande à 4,2 milliards de dollars. Le transporteur de Hong Kong est l'un des plus gros clients de la famille A350, futur avion d'Airbus en matériaux composites, qui doit concurrencer les 787 Dreamliner et 777 de l'américain Boeing.

Le petit poucet canadien Bombardier a, lui, annoncé avoir signé une lettre d'intention pour vendre à la compagnie lettone AirBaltic jusqu'à 20 de ses futurs avions CSeries, pour 1,57 milliard de dollars. Dans le détail, la lettre d'intention signée à Farnborough prévoit l'achat de 10 CSeries300, le monocouloir de 130 places, pour 764 millions de dollars américains, et une option pour 10 appareils supplémentaires.

 

 

 

Voir tous les articles  Farnborough 2014

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte