L'Usine Aéro

Farnborough 2012 : incertitude des industriels face au marché de l'aéronautique

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Le salon mondial ouvre ses portes lundi 9 juillet en Grande-Bretagne dans un climat économique incertain pour l’industrie aéronautique. Avec en trame de fond la course effrénée aux commandes des deux géants Airbus et Boeing.

Farnborough 2012 : incertitude des industriels face au marché de l'aéronautique © D. R.

La planète aéro n’aura pas les yeux tournés vers Le Bourget mais vers les plaines vertes du sud-ouest de Londres cette année avec le Farnborough Airshow. Jusqu’au 15 juillet, l’événement va réunir fabricants, acheteurs et fans d’aviation autour des appareils les plus emblématiques.

La fine fleur des appareils

Un Boeing 787 Dreamliner aux couleurs de Qatar et un B52 Flypast, un Airbus A380 siglé Malaysia Airlines, un A320 avec sharklets, un Gripen Fighter de Saab, un V-22 de Boeing/Bell, les avions et hélicoptères de combat de la Royal Air Force Typhoon, Apache et Tornado… Une flotte dépêchée pour en mettre plein la vue au public et acheteurs potentiels.

Seule ombre au tableau : celle de l’A400M qui flottera comme un fantôme au-dessus de l’aérodrome. Comme au Bourget l’année dernière, à quelques jours du salon, Airbus a été contraint d’annuler les démonstrations en vol de son dernier avion de transport militaire à cause de problèmes sur le moteur. Les fans pourront toujours admirer l’Atlas – son nom officiel – sur l’espace de démonstration statique.

Incertitude sur le marché à court terme

Reste à savoir dans quel climat se déroulera le salon, avec une probable dose de nervosité mêlée à l'enthousiasme suscité par les nouveautés : "L'industrie est inquiète sur le plan économique", a avoué au site canadien Canoe Philippe Poutissou, vice-président marketing de la branche avions commerciaux du constructeur Bombardier. "Je pense qu'il y aura un peu d'incertitude à court terme, pour les compagnies aériennes en particulier. À long terme, nous demeurons tout de même confiants pour les avions commerciaux".

Les conclusions du BEA sur le vol AF447 Rio-Paris, avec 41 nouvelles recommandations en termes de sécurité aérienne, risquent également de plomber quelque peu l’atmosphère et de faire parler constructeurs et compagnies dans les allées du salon.

Le sempiternel match Airbus-Boeing

Airbus aura-t-il complètement volé la vedette à Boeing avec la tonitruante annonce de l’installation d’une ligne d’assemblage de ses A320 aux Etats-Unis une semaine avant l’ouverture de Farnborough ? La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans le milieu aéronautique, mais pas sûr que le constructeur de Seattle se laisse éclipser si facilement.

Avec l’exposition d’un 737-900/ER de Korean Air qui bénéficie de l'aménagement Sky Interior, et d’un winglet grandeur nature du futur Boeing 737MAX, l’avionneur compte bien en mettre plein la vue pour étayer les excellents chiffres de ses commandes et livraisons pour le premier semestre 2012 récemment révélés.

 

 

Toute info sur le salon aéronautique de Farnborough

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte