Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Falcon 5X : déjà "des commandes fermes", selon le PDG de Dassault Aviation

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Au salon de Dubaï, Eric Trappier, le PDG de Dassault Aviation a annoncé que de "premières commandes fermes" avaient été enregistrées pour le nouveau Falcon 5X… mais sans révéler le nombre d'exemplaires vendus ni l'origine des clients.

Falcon 5X : déjà des commandes fermes, selon le PDG de Dassault Aviation © Dassault Aviation

Un mois après son lancement en grande pompe à Las Vegas, le Falcon 5X voit son carnet de commandes se remplir. Eric Trappier l'annonce à l'AFP au salon aéronautique de Dubaï. "On est très discret mais je peux vous dire qu'on a des contrats 5X fermes à l'heure où on se parle. Ce sont des clients du monde entier et cela va rapidement s'accélérer dans les semaines qui viennent", assure-t-il à l'agence de presse. Le PDG de Dassault Aviation ne veut pas préciser le nombre d'exemplaires réservés, ni l'origine des clients pour l'instant.

Intérêt soutenu dans le Moyen-Orient

Eric Trappier affirme que le jet privé reçoit un accueil très favorable, en particulier au Moyen-Orient. "Ce qui est apprécié, c'est la cabine large, la distance" que l'on pourra parcourir, a-t-il expliqué à l'AFP. "Quand vous partez de Dubaï, vous couvrez beaucoup de régions du monde, cette cible de 'range' (rayon d'action) semble intéresser énormément de clients", a-t-il également commenté. "On en est qu'au début de la commercialisation du 5X (mais) rapidement, l'intérêt soutenu nous arrive, y compris ici et pas simplement aux Etats-Unis, en Russie, en Asie ou en Amérique du sud", ajoute le dirigeant.

Eric Trappier estime que le Moyen-Orient est "un marché à croissance importante" pour l'aviation d'affaires. Le groupe espère y doubler le nombre de ses commandes dans la décennie à venir. Dans cette région, "on travaille fortement, on s'implante de plus en plus pour arriver à séduire des nouveaux entrants dans ce domaine de l'aviation d'affaires", a-t-il également déclaré.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle