Faiveley cherche à céder sa filiale de Gennevilliers

Le spécialiste d'équipement ferroviaire Faiveley est entré en négociation exclusive avec un acteur industriel en vue de la vente de sa filiale à Gennevilliers, a annoncé le groupe mercredi. L'usine de Gennevilliers, spécialisée dans l'activité de freins frittés, représente un chiffre d'affaires d'environ 12 millions d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Faiveley cherche à céder sa filiale de Gennevilliers

Faiveley, spécialiste de systèmes intégrés d’équipements ferroviaires à haute valeur ajoutée, a annoncé mercredi être en négociation exclusive avec un acteur industriel en vue de la vente de sa filiale à Gennevilliers. Cette usine est spécialisée dans l’activité de freins frittés et représente un chiffre d’affaires d’environ 12 millions d’euros.

La vente de cette filiale est l’une des conditions imposée par la Commission européenne pour autoriser le rapprochement entre Faiveley Transport et Wabtec. La réalisation du projet de rapprochement entre Faiveley Transport et Wabtec reste soumise à l'approbation de l'acquéreur potentiel de Faiveley Transport Gennevilliers par la Commission européenne, qui pourrait intervenir dans les prochaines semaines, précise Faiveley dans un communiqué. L'acquisition du bloc de contrôle de la famille Faiveley par Wabtec reste ainsi attendue pour le quatrième trimestre 2016.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne
0 Commentaire

Faiveley cherche à céder sa filiale de Gennevilliers

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS