Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Faire d'une ancienne mine d'or un pôle d'énergies renouvelables

Léna Corot , , ,

Publié le

La société Genex Power veut faire de l'ancienne mine d'or à ciel ouvert de Kidston (Queensland, Australie) un pôle d'énergies renouvelables. La société australienne souhaite bâtir deux fermes photovoltaïques et utiliser les forces hydrauliques pour créer de l'énergie.

Faire d'une ancienne mine d'or un pôle d'énergies renouvelables
Vue d'un bassin d'eau qui s'est formé en raison de l'exploitation de la mine d'or.
© Youtube - Genex Power - CC

Une mine d'or aux ressources insoupçonnées ? Genex Power a décidé de transformer la plus grande mine d'or à ciel ouvert d'Australie en pôle d'énergies renouvelables. Fermée depuis 2001, cette ancienne mine est située à Kidston dans l'état de Queensland.

Genex Power a trois projets d'énergies renouvelables. La société australienne souhaite bâtir deux fermes solaires de 50 et 270 MW tout en exploitant le potentiel hydroélectrique du lieu, de 250 MW.

La construction de la première ferme de panneaux photovoltaïques, KSP1, a débuté en janvier 2017. Une fois terminée elle devrait produire 145 000 MWh par an soit assez pour 26 484 foyers, selon Genex Power.

Utilisation de deux bassins existants

Puis, débutera la fabrication des éléments nécessaires à la production d'énergie hydraulique. Dans le cadre de ce projet KPSHP, Genex Power va s'appuyer sur deux bassins d'eau existants. L'objectif est d'élever l'eau à un niveau suffisamment haut avant de la relâcher dans un autre réservoir situé en contrebas. L'eau traverse alors turbines et générateurs produisant l'électricité. Une fois arrivée dans le réservoir du bas, l'eau est pompée pour être ramenée au réservoir du haut avant d'être à nouveau relâchée.

Genex Power utilisera les infrastructures existantes et notamment deux trous béants laissés par l'exploitation de la mine et qui sont aujourd'hui remplis d'eau. La construction de cette partie doit commencer en 2018 pour que la production d'électricité débute en 2021.

Une ferme solaire pour faire fonctionner le système de pompe

La dernière partie de ce pôle énergies renouvelables consiste en une ferme solaire de 270 MW, le projet KSP2. En pratique, cette ferme solaire sera utilisée pour produire l'énergie nécessaire au système hydraulique et notamment lorsque l'eau devra être pompée pour être ramenée au réservoir du dessus. La construction de KSP2 doit aussi débuter en 2018.

Infrastructures existantes et nouveautés vont donc cohabiter. Genex Power va s'appuyer sur deux bassins d'eau, une installation de stockages de résidus miniers, une décharge de déchets rocheux, une ligne de transport, une piste de décollage et d'atterrissage ainsi qu'un accès routier laissés par l'ancienne mine d'or. En parallèle, la société australienne va devoir bâtir environ 185 kilomètres de ligne pour transporter l'électricité produite jusqu'à la ligne principale reliant les villes de Townsville et Cairns.

Ce projet participe au plan du gouvernement d'atteindre 50% d'énergie renouvelable dans cet Etat en 2030.

 

La vidéo ci-dessous montre les lieux devant accueillir ce projet.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle