FagorBrandt va arrêter la fabrication de lave-linge en France

Le leader du gros-électroménager en France va arrêter d’ici 2014 la production de son usine de Lyon, spécialisée sur les lave-linge, au profit de la Pologne. Le site devrait être reconverti vers de nouvelles activités en lien avec le développement durable…

Partager
FagorBrandt va arrêter la fabrication de lave-linge en France

Les lave-linge "made in France" ne seront bientôt plus qu'un lointain souvenir. Alors que l'usine Electrolux dans les Ardennes est toujours dans l'incertitude sur son avenir, FagorBrandt a confirmé hier son souhait d’arrêter la fabrication de lave-linge top (chargement par le dessus) en France d’ici 2014, au profit de la Pologne.

Une décision surprenante quand on sait que le leader français du gros électroménager a lancé il y a tout juste un mois un site de vente en ligne revendiquant fièrement une fabrication française.

Selon le fabricant, un marché du lave-linge top en déclin, associé à des marges de plus en plus étroites, aurait précipité cette fin. L’usine de Lyon a produit 240 000 lave-linge en 2010 (contre 700 000 en 2000) pour les marques Fagor, Brandt, Vedette et Bosch.

Le projet, présenté les 25 et 26 janvier aux partenaires sociaux, prévoit le transfert progressif des chaînes de fabrication de l’usine lyonnaise (qui emploie 560 salariés), vers le site du groupe Fagor, à Wroclaw en Pologne.

Dans le même temps, FagorBrandt devrait participer à la création d’une nouvelle société, présidée par l’entrepreneur isérois Pierre Millet, pour lancer de nouvelles activités dans l'usine, en lien avec le développement durable. Des fabrications de panneaux photovoltaiques, de purificateurs d'eau et même de voiturettes électriques sont évoquées par la direction, sans plus de précision.

« Des projets flous »

Cette décision surprise crée un vif émoi chez les salariés. Contactée par L’Usine Nouvelle, la CGT accuse la direction du fabricant « d’avoir orchestré progressivement la baisse d’activité du site, en délocalisant dès 2006 des lignes de production en Pologne, avec pour conséquence une augmentation des frais fixes de l’usine ».

« Les projets de nouvelles activités restent très flous, notamment sur la fabrication de véhicules électriques. La direction n’a pas voulu apporté les garanties que nous avons demandées », explique Florence Lavialle, délégué CGT FagorBrandt à Lyon. Le syndicat craint notamment que ce transfert d’activités « ne prépare une fermeture pure et simple du site, que n’aurait pas à supporter financièrement FagorBrandt ».

De son côté, FagorBrandt souligne qu’il restera actionnaire minoritaire (à 10 %) de la nouvelle entité et débloquera une enveloppe de 9 millions d'euros pour permettre aux salariés de l’usine d’acquérir les nouvelles compétences requises.

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS