FagorBrandt fait renaître Thomson

C’est le grand retour de la marque Thomson. Le fabricant d’électroménager FagorBrandt a choisi de la relancer avec un positionnement original : en faire son porte-drapeau du « made in France », à travers une distribution exclusive sur Internet.

Partager

FagorBrandt fait renaître Thomson

On la croyait quasiment morte, voilà que la marque Thomson renait de ses cendres dans l’électroménager ! Le groupe franco-espagnol FagorBrandt, numéro 1 du secteur en France, fait le pari de la relancer aujourd’hui, avec une gamme complète d’appareils de cuisson, lave-linge ou encore de lave-vaisselle. Avec deux caractéristiques majeures : un positionnement presque exclusivement « made in France » et une distribution unique sur un site Internet de e-commerce dédié.
C’est la première fois en France qu’un fabricant d’électroménager choisit de contourner les distributeurs historiques comme Darty ou Conforama et se lancer directement dans la vente en distance. « Nous avons souhaité éviter tout doublon et concurrence avec les réseaux traditionnels. Pour cette raison la marque ne sera proposée que sur Internet », insiste-t-on en interne.

Le numéro un français de l’électroménager

776 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2009 (contre 845 millions en 2008)
3 450 collaborateurs dont 2 900 en France (et 2 200 en usines)
6 sites industriels dont 5 en France
2 plates-formes logistiques, à Meung-sur-loire (Loiret) et St-Quentin-Fallavier (Isère)
Filiale du groupe espagnol Fagor depuis 2005, le 5ème groupe européen en électroménager
Principales marques : Brandt, Vedette, Sauter, De Dietrich, Thomson et Fagor


Cinq usines en France

Avec cette opération, Fagor-Brandt espère notamment trouver un relais de croissance pour maintenir la production de ses cinq usines françaises qui emploient 2 200 salariés. Les appareils Thomson, positionnés sur le milieu de gamme, sont fabriqués à Lyon (lave-linge), à La Roche-sur-Yon (sèche-linge et lave-vaisselle), Aizenay (micro-ondes), Orléans (fours, tables à induction et cuisinières) et Vendôme (tables vitrocéramiques et hottes). En revanche, un seul bémol, les appareils de froid (réfrigérateurs et congélateurs) sont produits en Italie à Verolanuova, le groupe ne disposant pas de cette activité industrielle en France.

Si FagorBrandt refuse de donner le montant investi dans l’opération et ses objectifs commerciaux, il assure en revanche pouvoir maîtriser sans problème une logistique de vente directe à l’unité. « Nous expérimentions déjà en Allemagne un site similaire depuis un an, et en France un site de ventes en ligne pour notre personnel », explique-t-on.

Importance du « made In France »

Le choix de la marque Thomson pour cette opération n’est pas anodin. Historiquement liée à Brandt du temps où le fabricant français s’appelait encore Thomson électroménager (jusqu’en 1993), elle avait été abandonnée suite au rachat par l’espagnol Fagor en 2005. Elle est exploitée aujourd’hui à travers un accord de licence auprès du groupe Technicolor (ex Thomson Multimédia), qui possède toujours les droits de propriété.

« Thomson bénéficie encore d’une forte notoriété auprès des consommateurs français. Et la notion de fabrication française prend de plus en plus d’importance auprès d’eux », justifie-t-on chez le fabricant.
Selon une étude effectuée pour Kelkoo par l’institut YouGov, entre le 14 et 18 octobre 2010, 67% des Français estiment qu’il est important que les produits qu’ils achètent soient fabriqués en France. Et 9 sur 10 disent attacher de l’importance à l’origine française de leurs achats, notamment dans le gros-électroménager (66 %).

En revanche, la majorité des consommateurs ne semble pas encore prête à payer plus cher un produit français. 27 % d’entre eux seulement acceptent de payer un supplément qui n’excède pas 5 % ! FagorBrandt croît pourtant à une évolution des mœurs dans un proche avenir.

Le nouveau logo de la marque. FagorBrandt est le premier fabricant d'électroménager en France à vendre ses appareils directement sur internet.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS